Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 16Article 520972

Health News of Tuesday, 16 June 2020

Source: cameroon-info.net

Coronavirus: la mise au point de Malachie sur la gestion des dépouilles


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le patron de la Santé dénonce par ailleurs des faits de surenchère et des pratiques peu orthodoxes observées dans certaines formations sanitaires.
Le Cameroun continue de compter ses morts liés à la pandémie du Coronavirus. Le compteur au 15 juin 2020 affiche 275 décès. Mais les personnes décédées des suites d'infection au virus n'ont pas toujours été inhumées dans le respect des règles prescrites par les autorités.

Le Ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, continue de relever des manquements liés à la manipulation et à la gestion des dépouilles de COVID-19, et a fait une mise au point à travers un communiqué rendu public ce mardi 16 juin 2020, sur la base des« dénonciations récurrentes, sur des faits de surenchère et des pratiques peu orthodoxes perpétrées dans certaines formations sanitaires».

Pour ce faire, il réitère les directives édictées par le conseil scientifique le 22 mai 2020, relatives à la prise en charge post mortem des personnes décédées de COVID-19.

Il reprécise que :

-les corps COVID-19 soient inhumés dans un délai n'excédant pas 48 heures;

-l'inhumation soit effectuée dans la ville de survenance du décès, au domicile familial s'il y est situé, ou dans un cimetière public. Dans le cas contraire, et que le transfert de la dépouille en dehors de la ville soit proscrit;

-la manipulation et l'inhumation du corps soient opérées par des personnels techniques, formés et protégés conformément aux procédures standards en la matière;

-le corps soit placé dans un cercueil hermétique, zingué et fermé avec ou sans vitre encastrée, permettant à la famille de voir le visage du défunt;

-les familles préalablement et dûment informées de la cause du décès à voir le corps sans contact physique, avant toute mise en bière, et à assister en nombre restreint à l'inhumation, dans le respect des précautions standards;

-les corps soient enterrés dans le respect de la dignité humaine et de leurs traditions culturelles et religieuses, n'impliquant pas de contact physique, par les services de la mairie et de l'hôpital du lieu de décès;

-l'environnement et les surfaces sur lesquels le corps est exposé soient désinfectés conformément aux procédures en la matière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter