Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 03Article 517693

General News of Wednesday, 3 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Coronavirus: l'utilisation des cercueils scellés recommandée au gouvernement


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La déclaration de cette institution a été rendue publique cette semaine. Principale recommandation formulée à l’endroit du Gouvernement, permettre un enterrement des victimes de la Covid-19 avec des cercueils scellés.

Dans une déclaration constituée de 17 recommandations, l’Académie des sciences du Cameroun attire l’attention du Gouvernement camerounais dans la lutte contre le coronavirus. Parmi les recommandations, l’institution « demande au Gouvernement de suivre les directives de l’Organisation mondiale de la Santé, en permettant un enterrement sûr et sécurisé avec des cercueils scellés au zinc, par la famille selon les coutumes », découvre-t-on dans le communiqué rendu public.

Encourageant les mesures d’aide économique contenues dans la déclaration du 30 avril 2020 lue par le premier ministre, chef du Gouvernement, elle félicite le personnel de santé en ces termes, « l’Académie salue spécialement les efforts du personnel de santé, tout en réitérant des mesures strictes de protection à leur égard, et surtout la disponibilité et l’utilisation d’un équipement de protection individuelle optimale ».

Dans cette principale recommandation, les membres de l’Académie pensent que le Cameroun peut prendre en compte les solutions candidates proposées pour les médicaments concernant la prévention, la gestion ou la guérison s’inspirant de la création d’une sous-commission composée de scientifiques et d’autres experts en la matière.

S’agissant des mesures imposées aux débits de boissons, restaurants et lieux de loisirs, l’institution propose au Gouvernement, la reconsidération de ces restrictions jusqu’à la réduction du nombre de cas de malades de coronavirus. Les membres de l’Académie des sciences du Cameroun soutiennent leur argument avec notamment, le mépris généralisé du port des masques faciaux prescrits par les pouvoirs publics dans les espaces ouverts au public.

L’instance observe que des mesures spéciales de sensibilisation et d’inspection pour le respect des mesures de prévention dans les lieux publics, sont hautement nécessaires. L’utilisation des langues nationales pour toucher le plus grand nombre de population, est aussi préconisée par l’Académie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter