Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 30Article 509134

General News of Thursday, 30 April 2020

Source: www.camerounweb.com

Coronavirus et risque d’implosion sociale : Messanga Nyamding a peur

Dans une publication sur les réseaux sociaux, le politologue Messanga Nyamding exprime ses craintes par rapport aux effets néfastes que la pandémie peut avoir sur les sociétés africaines.

Il estime entre autres que sans une véritable synergie d’action, il serait très difficile de venir à bout de la pandémie du Covi-19.


CORONAVIRUS ET RISQUE D’IMPLOSION SOCIALE DES POPULATIONS EN AFRIQUE : PLAIDOYER POUR UNE ASSISTANCE FINANCIÈRE ET POUR L’ANNULATION TOTALE DE LA DETTE DES ÉTATS AFRICAINS

Le Continent Africain court le risque d’imploser socialement si nos partenaires bilatéraux et multilatéraux n’annulent pas totalement leur dette. J’insiste également pour que leur soit accordé un appui financier sanitaire de deux milliards de dollars par État. Ils pourront ainsi s’organiser en apportant un soutien financier salarial à leurs médecins, leurs infirmières, leurs laborantins qui touchent des salaires de misère.

Ceux-ci pourront également améliorer leurs plateaux techniques, faire appel aux médecins de la diaspora et aux nombreux experts africains spécialistes en infectiologie. Cette aide financière obligatoire des États riches vis-à-vis des États pauvres (Cf. Article 55 de la Charte des Nations-Unies) permettra également aux États Africains de mettre en valeur le savoir-faire de leurs tradi-praticiens et de procéder à l’encadrement social de nouveaux indigents issus de la crise sanitaire inhérent au Covid-19.

En guise d’exemple au Cameroun, les enseignants vacataires, les vendeurs à la sauvette, les call-boxers, les moto-taxis, les promoteurs de discothèques, les promoteurs hôteliers, les gargotes, les cabarets populaires et leurs musiciens, en plus des grandes entreprises sont obligatoirement confinés sans aucune assistance financière. Si l’on ne fait rien dans les six mois à venir les États Africains vont imploser. Encore que nous n’avons pas évoqué de nombreuses entreprises qui tombent actuellement sous le coup de la faillite. « À menace globale, riposte globale » concernant le terrorisme pourtant le Covid-19 est un problème de santé globale. Comment comprendre que cette menace en matière de santé globale ne trouve pas une riposte globale? C’est une injustice occidentale inacceptable.

Pourquoi cette discrimination ? Lorsqu’on sait que les guerres du Kosovo d’Irak de Syrie de Libye.ont mobilisé les riches à coût de milliards au nom de la menace globale et de la protection des Droits de l’Homme. Les Africains sont-ils destinés au génocide? D’autant plus que des sommes colossales d’assistance sanitaire financière mises à disposition par les États-Unis ????????, la France , le Canada l’Italie la Chine, l’Espagne, l’Allemagne la Corée du Sud le Japon avoisinent environ 50 milliards de dollars par pays d’assistance sociale globale

Il est à cet effet juste et moral que l’Afrique soit prise compte sur la scène internationale pourvu que les Chefs d’Etats et de Gouvernements africains en prennent conscience eux-mêmes; en lançant une alerte groupée à la Communauté Internationale à travers l’Union Africaine. Plutôt que de se contenter des moratoires insignifiants de leur dette. Encore plus, l’Afrique n’est pas dotée de planches à fabrication des billets de monnaies convertibles à l’instar : du dollar, de l’euro, du Yen, de la livre sterling, etc.

Professeur Pascal MESSANGA NYAMNDING IRIC - UYII

Coordonateur du Mouvement des Biyaistes Membre du CC RDPC

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter