Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 07Article 503806

General News of Tuesday, 7 April 2020

Source: koaci.com

Coronavirus en Afrique: le Cameroun dans le top 5

Le Cameroun a enregistré lundi soir, 8 nouveaux cas de contamination à la pandémie de Coronavirus. Ce qui porte à 658, le nombre de cas.

Lundi soir, le Cameroun est classé 5e pays africain le plus impacté à la pandémie de Coronavirus après l’Afrique du Sud ( 1655 cas), l’Algérie (1320), l’Egypte (1173) et le Maroc (1021).

Selon le ministre camerounais de la Santé publique, 17 cas sont en cours de rémission. La télévision d’Etat indique que 9 décès liés à la maladie de Coronavirus ont été enregistrés depuis la confirmation du premier cas le 6 mars 2020.

Test massif

Les autorités camerounaises ont lancé depuis le 2 avril 2020 une campagne nationale de Testing massif.

Selon le professeur Eugene Sobngwi, vice-président du Conseil Scientifique des Urgences, les chiffres vont augmenter.
" Le système de santé ne pourra pas absorber tous les malades ", a –t-il précisé.

Contrairement à de nombreux présidents africains, le chef de l’Etat camerounais n’a fait aucune déclaration à ses compatriotes depuis la confirmation du Coronavirus dans le pays.

C’est par un tweet que Biya s’est exprimé pour la première fois sur la crise sanitaire qui secoue le monde. C’était le 17 mars 2020 soit une dizaine de jours après la confirmation du premier cas de Coronavirus au Cameroun.

"Chers compatriotes, le monde fait face à une crise sanitaire grave et sans précédent. Elle va impacter nos comportements quotidiens et notre économie. Je vous invite à respecter scrupuleusement les prescriptions du gouvernement et de l’OMS ", avait écrit le leader camerounais.

" Ensemble nous devons barrer la voie à la propagation du Coronavirus. Je compte sur votre civisme, votre courage et sur votre sens des responsabilités ", avait-il ajouté.


Biya s'emmure dans le silence, une aubaine pour la pandémie ?


Face au silence du chef d’Etat camerounais, des activistes de la diaspora l’ont donné pour mort. La rumeur a été démentie par le gouvernement 24 heures plus tard.
Maurice Kamto, un des principaux opposants au régime de Yaoundé a demandé au président camerounais de sortir de son silence et de s’adresser à ses compatriotes.
La société civile notamment le Rhedac, demande le confinement total de la population et l’accompagnement de l’Etat pour les plus pauvres.
Le leader du Mrc et les membres de la société civile ont reçu les critiques d’une partie des partisans du chef de l’Etat dont ses plus fidèles lieutenants.

Ceux-ci font savoir que le président s’est exprimé à travers le gouvernement qui a édicté le 17 mars 2020, 13 mesures pour tenter de freiner la propagation de la pandémie au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter