Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 06Article 510439

General News of Wednesday, 6 May 2020

Source: cameroon-info.net

Coronavirus: dépassé, le gouvernement appelle les maires au secours


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Au cours d'une séance de travail avec des élus locaux le 5 mai 2020 à Yaoundé, René Emmanuel Sadi les a invités à maximiser la sensibilisation auprès des populations.
Les mesures d'assouplissement du gouvernement semblent avoir été bien accueillies par les populations. Il s'agit entre autres de la réouverture des débits de boissons au-delà de 18 heures. Des espaces qui sont potentiellement des foyers de propagation du Coronavirus. Et depuis le 30 avril 2020, date de l’annonce de la décision du gouvernement, le Cameroun a enregistré une hausse de nouveaux cas de contamination.

Au niveau communautaire, les élus locaux se sentent incapables de limiter la fête et faire appliquer les mesures barrières. Il faut donc mettre en œuvre la communication de proximité. Une sensibilisation que le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, appelle de tous ses vœux. Et cela en quelques 146 langues locales camerounaises. Cette urgence a été signalée aux maires des villes de Yaoundé et Douala, le 5 mai 2020 au cours d'une séance de travail à Yaoundé.

«Il s'agit pour les hauts responsables communautaires et principalement pour les collectivités territoriales décentralisées d'accentuer le déploiement sur le terrain, en vue de faire comprendre aux uns et aux autres que le respect des mesures barrières est salutaire pour tous, que ce soit dans les débits de boissons et les restaurants», rappelle le patron de la communication.

Les caravanes motorisées vont accompagner l'intensification de cette communication, avec l'appui du ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique, présent lors de cette séance de travail. Les maires ont pris la mesure de la tâche.

«Nous pensons qu'il faut en même temps communiquer mais au besoin, faire preuve de coercition. Il faut que les gens comprennent qu'il y va de la responsabilité de chacun de préserver sa vie et la vie des siens», indique Roger Mbassa Nding, maire de la ville de Douala.

La réouverture des bars est accompagnée du port obligatoire du masque et le respect de la distanciation sociale, selon les directives gouvernementales. Mais sur le terrain, ces mesures ne sont pas toujours respectées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter