Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 12Article 511999

General News of Tuesday, 12 May 2020

Source: lebledparle.com

Coronavirus:Les volontaires de Survie Cameroun interpellés au marché Mokolo devant la justice ce mardi

Des camerounais, volontaire de SCSI ont été arrêtés le lundi 11 mai 2020 au marché Mokolo parce qu’ils distribuent les masques et gels hydro alcoolique aux camerounais.

« Six compatriotes dont une femme, ont été interpellés aujourd'hui alors qu’ils distribuaient, pour le compte de l’initiative SCSI, des kits de protection contre le COVID-19 aux populations de Yaoundé à savoir des gels hydro-alcooliques et des masques de protection. Ils sont encore en détention au commissariat du 2ème de Yaoundé. Il s'agit de : Tchapock Aimé Raoul, Tientcheu Benoît, Massugue Boyom Bibiane, Djieugoe Rodrigue, Fodjo Noubissi Serge et Kouimo Jean Claude », peut-on lire sur la page Facebook de l’initiative SCSI.

Dans le Communiqué du porte-parole de Maurice Kamto, l’on note que le motif de leur interpellation est ''violation de la réglementation en vigueur". Un motif qui n’a pas de poids selon Olivier Bibou Nissack. « Ces personnes ont été auditionnées car soupçonnées d'avoir commis une infraction, mais il se trouve que personne n’a pu leur dire avec précision laquelle. "Nullum crimen sine lege", autrement-dit, on ne peut pas parler de crimes sans AU PRÉALABLE UNE LOI qui fixe et définit clairement ces crimes. Ce principe cardinal basique et banal du droit pénal vient d’être, pas seulement violé, mais profané sauvagement par ceux qui ont pourtant la charge de veiller à sa stricte application. Pour incriminer, ou accuser de crime ou délit quelqu’un, il faut viser un texte légal ayant été violé par cette personne et le lui signifier expressément. Il faut croire que ce principe ne s’applique pas devant « les hautes instructions », il s’efface et disparaît dans l’euphorie du respect de la hiérarchie pourvoyeuse des bienfaits de la progression des carrières », écrit-il.

« Désormais plus que jamais au Cameroun, vous pouvez donc être condamné sans avoir violé la loi ; être traité comme un criminel sans avoir commis de crime ; être traité de voleur sans avoir commis le moindre vol. Être arrêté de façon parfaitement arbitraire, subir des interrogatoires policiers parce que vous avez porté assistance à des personnes en danger de mort des suites de Covid-19 », ajoute-t-il.

Les volontaires SCSI interpellés le lundi matin au marché Mokolo seront présentés ce jour au Procureur de la République selon le commissaire central numéro II.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter