Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 27Article 487618

General News of Monday, 27 January 2020

Source: Actu Cameroun

Coronavirus Chinois : l’aéroport de Douala sous haute surveillance

Selon les sources proches de l’espace aérien, pour limiter les risques de contamination, les autorités ici, effectuent les contrôles au thermomètre laser.
L’alerte au Coronavirus Chinois, ne laisse pas le pays de Paul Biya indifférent. Ainsi, pour limiter les risques de contamination par des voyageurs, des dispositions particulières sont prises à l’aéroport international de Douala. Dans cette lancée, ce dimanche 26 janvier 2020, les passagers du vol ET915 de la compagnie Ethiopian Airlines, qui vient d’atterri sont soumis à des contrôles spéciaux.

Le contrôle est strict, il faut limiter au maximum les dégâts. «En plus des contrôles de routine, on effectue sur nous des tests inhabituels. On prend notre température». Raconte alors, une camerounaise en provenance de Mumbai en Inde. Les agents en service au poste de santé de l’aéroport, informent que c’est ce dimanche que débutent les contrôles à l’aéroport de Douala.

Le Coronavirus, un nom qui tue
Déjà samedi 25 janvier 2020, le délégué médical prescrit des mesures strictes ici. Pour la circonstance, les officiers sont dans le hall de débarquement pour effectuer des contrôles. Les techniciens de santé effectuent les contrôles au moyen d’un thermomètre laser. Sous d’ autres cieux, ce thermomètre est connu sous le nom de caméra thermique. La méthode est simple, le technicien de santé, pose le thermomètre sur le passager. Par la suite, les paramètres thermiques du passager apparaissent sur un écran.



Depuis quelques semaines, le Coronavirus, fait son apparition en Chine. L’alerte rouge est déjà donnée dans ce pays. Six personnes sont déjà mortes suite au Coronavirus dans l’empire du milieu. Difficile de connaitre le nombre de passagers en provenance de la Chine qui foule le sol camerounais. Pour l’heure, les autorités sont seulement sur le qui vive. Il est question d’éviter les dégâts liés à cette maladie, dans un pays où on gère difficilement les catastrophes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter