Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 09Article 578455

General News of Tuesday, 9 March 2021

Source: lebledparle.com

Convocation au SED: top 5 des déclarations salées de Messanga Nyamding dans les médias

Au moment où le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding est convoqué au SED pour répondre d’un certain nombre de griefs dont il fait l’objet, Lebledparle.com a recensé cinq de ses déclarations qui ont sans aucun doute heurté la sensibilité de leurs principaux destinataires.

Ce 09 mars 2021, le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding doit se présenter au Secrétariat d’Etat à la Défense(SED) sur convocation du 06 mars dernier.

Pour l’heure, l’on s’en tient à « une enquête ouverte sur instruction de notre hiérarchie, pour fausses nouvelles et autres », peut-on lire sur la convocation signée le 6 mars 2021 du Chef d’Escadron Dieudonné Bialo, chef du service central des recherches judiciaires de la gendarmerie nationale.En attendant d’être au parfum des véritables dossiers qui incriminent le membre titulaire du comité central du RDPC, notre rédaction a répertorié un certain nombre de déclarations qui peuvent lui avoir porté préjudice.


1- Affaire Maurice Kamto
D’abord, à la veille de la présidentielle du 7 octobre 2018, Messanga Nyamding affirmait, en direct sur la chaine de télévision panafricaine Afrique Média, détenir une vidéo du Pr Maurice Kamto, pratiquant un phénomène interdit par la loi camerounaise : « Portez-moi plainte si vous voulez, je vais vous montrer une vidéo de Maurice Kamto nu en pleine relation sexuelle avec un jeune garçon. Et tenez-vous bien le garçon en question vit», déclarait-il sans en apporter la moindre preuve.

2- Les maires de Yaoundé
Bien plus, les accusations d’homosexualité ne se sont pas arrêtées sur le résident national du MRC, mais elles se sont étendues sur les chefs des exécutifs municipaux de la capitale politique camerounaise.

«?La plupart des maires élus de Yaoundé sont des pédés. Je vous dis, faites une enquête, vous verrez qu’une fois de plus, je ne me suis pas trompé. Je vous assure que la plupart de ces gars qui ont été élus à Yaoundé sont des pédés. Ils se sont pris pour des femmes...?Il y a parmi eux, deux ou trois qui ne sont pas des pédés. Mais le reste c’est des pédés, de vrais pédés?! Avec ça, nous sommes malheureusement en train de faire de Yaoundé, la capitale des pédés, et ça me choque?», confiait-il sans nommer personne, sur les ondes de la Radio des Artistes (106.5 FM Yaoundé), le 7 mars 2020, dans le cadre du programme «?La Cour des Grands?».

3- Coup de gueule aux pesonnalités
Invité de Bernard Atangana sur la Radio des Artistes (RDA 106.5 FM Yaoundé), dimanche 12 janvier 2020, le politologue n’avait pas caressé dans le sens du poil certains hauts cadres du pays.

« Moukoko Mbonjo et les autres sont des diables », lançait-il en ajoutant que « ce monsieur et ses amis, les Christophe Mien-Zock, les Fabien Monkam, et les autres, sont des malfrats ». D’ailleurs, « Si ce monsieur [Moukoko Mbonjo] persiste, je vais l’attaquer physiquement. Je vais le boxer même avec les mains », promettait le Biyaïste patenté.

4-Présumé achat des PV
Manifestant son désaccord à l’instauration d’un conseil de discipline au sein du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), l’enseignant d’universités estimait que les cadres du parti de la flamme de la région de l'Ouest ont perdu en légitimité dans leur fief politiques.

Pour lui, ils ont «?acheté les procès-verbaux?», pour atténuer leur échec face au candidat du MRC : «?Certains responsables du RDPC de la région de l’ouest ont jonglé avec les procès-verbaux de la présidentielle pour que la défaite du RDPC ne soit pas cuisante là-bas. Maurice Kamto les a tous rossé à l’Ouest. Ils le savent dans leurs bureaux ministériels. Ils savent que ce que je dis est vrai. Nous savons ce que des personnalités dépassées de l’Ouest du RDPC ont à un moment donné fait. Il faut arrêter?», formulait-il.

« Nos ministres de l’Ouest savent que je ne mens pas. Monkam Jean Fabien sait que je ne mens pas. Madame Madeleine Tcheunté qui est ministre de la Recherche scientifique sait que je ne mens pas. Et si quelqu’un s’amuse à dire que je mens, je vais les exposer?», rassurait le fondateur du mouvement Biyaïste.

5- Clash
Le 7 mars 2021 sur le plateau de «Club d’Elites» diffusé sur Vision 4, le Pr Messanga Nyamding s’est offert en spectacle avec sa camarade du parti Marie Florence Dikoume.

Tandis que cette dernière s’évertuait à faire comprendre les efforts menés par les pouvoirs publics pour encadrer le secteur des mototaxis, Messanga Nyamding s’en est indigné, la qualifiant de « menteuse », arguant même « qu’elle fait honte au parti ».

Quels seraient donc les propos de l’internationaliste qui auraient débordé le vase, la suite de l’affaire nous dira…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter