Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 28Article 516346

Regional News of Thursday, 28 May 2020

Source: ecomatin.net

Contrebande : 1250 palettes de bières saisies par la douane


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La marchandise illicite était chargée dans un bus de 70 places non immatriculé en provenance de la région du Sud-ouest

Nouveau coup de filet pour la douane camerounaise dans le cadre de l’opération Halcomi (Halte pour le commerce illicite). Les éléments de la zone 1 (Littorral, Ouest, Sud-ouest, Nord-ouest) ont intercepté ce mercredi 27 mai 2020, une importante cargaison de produits brassicoles de contrebande. La cargaison provenait de Tiko, dans la région du Sud-ouest. Cette petite localité figure parmi les points d’entrée de nombreuses marchandises de contrebande venues du Nigéria voisin.

D’après le capitaine des douanes Kamdem, chef des opérations de la Zone 1 de l’opération Halcomi, l’alerte a été donnée par le poste de douane de Bekoko, arrondissement de Dibombari, entrée Ouest de la ville de Douala. «Nos éléments ont effectué un contrôle de routine sur ce bus de voyage qui paraissait suspect. Ils ont découverts la cargaison illégale qui a immédiatement été saisie», s’est-il exprimé. Le véhicule interpellé est un bus de 70 places contenait à la place des passagers, des palettes de bière de diverses marques soigneusement disposées sur les sièges et au niveau des soutes à bagage. Le chauffeur du véhicule est resté muet sur l’acte de flagrance dont il est certainement l’un des maillons essentiels.’

Au total, ce sont près de 1500 palettes de bière qui sont tombées dans l’escarcelle des éléments douaniers de la zone 1. Le montant estimatif de la marchandise illicite se chiffre à plus de 27 millions de F CFA. Le bus de voyage a été conduit immédiatement à l’ancienne direction de la douane camerounaise. Les autorités douanières précisent par ailleurs que la marchandise saisie sera vendue aux enchères. L’opération Halcomi a été lancée par l’administration douanière en 2016 dans le but de lutter contre le commerce illicite, la contrebande et la contrefaçon. Elle est entrée en 2020 dans sa phase 3, avec un bilan fort éloquent de saisie de devises non-déclarées, cigarettes, écailles de pangolin, médicaments, cartouches, drogue, essences de bois etc.

D’après des statistiques délivrées le 25 janvier 2020 par le directeur général des douanes Edwin Fongod Nuvaga, l’institution a par exemple saisi en 2019, 624.520 comprimés de Tramadol. Toujours en 2019, la collecte des droits compromis ou éludés dans les procédures contentieuses de l’opération Halcomi a produit des recettes de 8,5 milliards de Fcfa. Ces droits étaient de 6,5 milliards de Fcfa en 2018. Il est attendu des douanes camerounaises, au titre de l’exercice budgétaire 2020, des recettes de 905 milliards de Fcfa, dont une bonne partie provient des droits de douanes. L’opération Halcomi vise à de protéger le territoire camerounais des produits de contrebande, ainsi qu’à préserver le tissu économique camerounais des produits de provenance douteuse.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter