Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 20Article 506626

General News of Monday, 20 April 2020

Source: www.camerounweb.com

Contre Biya, Maurice Kamto invité à opter pour la lutte armée

Les Camerounais sont de plus en plus nombreux à remettre en cause les méthodes pacifistes utilisées jusqu’à présent par le MRC et son président Maurice Kamto pour venir à bout du régime de Paul Biya.


Après l’arrestation et la torture de l’activiste et lanceur d’alerte Sébastien Ebala, le journaliste Michel Biem Tong est monté aux créneaux pour fustiger les bourreaux.

« L’activiste camerounais anti-Biya a été enlevé et torturé ce vendredi 17 avril par des agents de la Division de la Sécurité Militaire sur ordres de son commandant, le colonel-racaille Joël Emile Bamkoui. Sébastien Ebala est en ce moment séquestré dans une cellule du secrétariat d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie nationale à Yaoundé en compagnie de 2 de ses collaborateurs de la page Facebook Médiatik. Ils sont accusés d’incitation à la révolte », peut-on lire sur HURINEWS TV.

Michel Biem Tong appelle Maurice Kamto a opter pour la lutte armée

« Votre histoire de changement par les urnes et dans la paix-là, on n'est plus à ce stade-là. Monsieur Maurice Kamto président de la République, pensez déjà à une autre option et pensez déjà à utiliser la force contre ces gens. Je sais qu vous, président Maurice Kamto vous n'êtes pas un homme violent mais ont dit souvent que la violence appelle la violence. J'espère que vous avez un carnet d'adresse à l'international. Je crois au changement par la force. Soit un soulèvement populaire, soit une lutte armée exactement comme nos frères anglophones sont en train de faire ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter