Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 15Article 562568

General News of Tuesday, 15 December 2020

Source: Cameroon Info

Contentieux post électoral: 3 requêtes enregistrées après le vote du 6 décembre

Ce sont les chiffres qu’affichent les greffes des tribunaux administratifs sur toute l’étendue du territoire national. Ces requêtes ont été déposées par le Commandement traditionnel.

Alors que le contentieux des élections régionales du 6 décembre dernier est ouvert, jusqu’à ce jour, les greffes de tout le pays n’ont enregistré que trois requêtes. Deux requêtes à Yaoundé dans la région du Centre et une requête dans le département de la Mvila, dans la région du Sud. Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 15 décembre 2020 rapporte que: «ce n’est pas la grande affluence dans les greffes des tribunaux administratifs des régions du pays».

Ces requêtes concernent toutes le commandement traditionnel. A Yaoundé, la première a été déposée le 13 décembre par sa Majesté Philippe Noah Olama, candidat à l’élection des conseillers régionaux dans le département du Nyong-et-So’o. La deuxième est une initiative d’un «groupement de chefs traditionnels de 2ème et 3ème degrés d’Ekoudou à Yaoundé».

Notre confrère précise que le contenu de la première requête a un lien direct avec le vote. En effet, «sa Majesté Philippe Noah Olama et son colistier Mbida Bessala demandent l’annulation partielle des opérations électorales dans cette circonscription, pour ce qui est notamment de leur catégorie d’électeurs. Pour eux, il y a eu de multiples actes de fraude et d’irrégularités. Dans le registre des actes de fraude, ils y mettent la corruption des chefs traditionnels électeurs; et dans celle des nombreuses irrégularités relevées, les deux chefs traditionnels parlent de ‘’séquestration d’une grande partie d’électeurs et d’autres actes illicites’’», lit-on.

Pour la deuxième requête, ses auteurs accusent ELECAM d’avoir volé leur droit de vote. Ils se plaignent «du fait qu’ils n’ont pas pu voter lors des élections du 6 décembre, et sollicite l’arbitrage du tribunal administratif pour leur reconnaître la qualité d’électeur», peut-on lire.

Dans la région du Sud, «le tribunal administratif d’Ebolowa a reçu le 11 décembre 2020, une requête aux fins d’annulation partielle des opérations électorales dans la circonscription de la Mvila. Celle-ci a été déposée par sa Majesté Estelle Victorine Amougou Mveng, candidate à cette élection», relève le journal. Coté formations politiques, aucune requête n’a encore été enregistrée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter