Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 28Article 584020

Réligion of Sunday, 28 March 2021

Source: camer

Construction de la cathédrale de Bafoussam: l'investissement qui fâche

Logée en plein cœur du chef lieu de la région de l'Ouest Cameroun, l'on aperçoit peu à peu une sortie emblématique du sol de la cathédrale de Bafoussam.

Le joyaux architectural montre progressivement ses formes et ne manque pas de susciter des interrogations et des polémiques chez plusieurs curieux. Investissement budgétisé à coût des milliards de FCFA, l'on se demande si la ville de Bafoussam n'en avait pas mieux à bénéficier que la construction d'une église.

La ville au climat tropical humide bien prisé par les déplacés des autres régions, non seulement ne dispose d'aucune structure hospitalière de référence, mais aussi et surtout en manque d'un plateau technique pour les centres existants. L'eau potable est une denrée rare et considérée comme un luxe, le taux de scolarisation en deça de 50% et les infrastructures scolaires laissent à désirer dans certains endroits.

Le chômage a atteint la palme d'or et en cerise sur le gâteau, l'électricité comme dans tout le reste du pays, fonctionne en mode clignotant au détriment des populations, etc...

Loin d'être exhaustif au regard de ce qui précède, les problèmes des populations de la ville de Bafoussam sont nombreux et en majorité physiologiques (besoins vitaux). Et comme par alchimie indéfinie, l'on aurait cru que les habitants de cette ville bénéficieraient en premier lieu d'un plan d'urgence sanitaire que non, on assiste à la construction d'une cathédrale à des milliards de FCFA. Es-ce la volonté de Dieu ? Non ! Car Dieu lui-même n'aurait jamais voulu voir son peuple en souffrance.

Loin d'être encrée dans les annales de l'histoire, l'on se souvient encore que c'est à Bafoussam (Ngouahchè) qu'une catastrophe naturelle avait ôté la vie à de nombreuses personnes et transformant plusieurs familles rescapées en sans abris. Quel sort à ce jour a été réservé aux sinistrés de cette catastrophe ? On ne nous dira pas surtout le temple de Dieu.

Si Dieu lui-même dans son préambule recommande à son peuple l'amour du prochain comme règle d'or en société, comment comprendre qu'à Bafoussam on préfère construire des églises lorsque manger deux (02) fois par jour est un exercice réservé exclusivement à une fraction bien simplifiée de la population ?

Et tout ceci sous le regard impuissant des hauts dignitaires de la région et élites de la localité. Bafoussam a besoin des hôpitaux de référence, Bafoussam a besoin des universités et des écoles. Bafoussam a besoin des routes secondaires, Bafoussam a surtout besoin d'électricité... Et après tout ceci, l'on pourra ensemble construire des cathédrales.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter