Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 11Article 561788

Politique of Friday, 11 December 2020

Source: Cameroon Info

Conseils Régionaux: le RDPC et trois autres partis partagent les 900 sièges

Ces 4 formations ( Le RDPC, l’UNDP, l’UDC et le FSNC) sont les seules sur les 15 en compétition, à avoir réussi à tirer leur épingle du jeu au terme du scrutin du 6 décembre dernier.
Trois jours après la tenue de la toute première élection régionale au Cameroun, les urnes ont rendu leur verdict final. Sur les 15 partis politiques en lice dans ce scrutin inédit, seuls quatre se partagent les 900 sièges des conseillers régionaux mis en compétition. Et, comme beaucoup l’avaient déjà prédit, c’est le RDPC qui s’en tire avec le plus grand nombre de sièges.

Comme à son habitude, le parti au pouvoir s’est taillé la part du lion. Il remporte à lui seul 9 conseils régionaux sur les 10 que compte désormais le Cameroun. Dans cette grande domination, le parti du flambeau va régner sans partage sur six régions. Il s’agit précisément du Centre, le Sud, l’Est, le Nord-Ouest, le Sud-ouest et le Littoral, soit un total de 540 conseillers régionaux.

De son côté, l’Union Nationale Pour la Démocratie et le Progrès(UNDP) du ministre d’Etat Bello Bouba Maigari s’offre le conseil régional de l’Adamaoua. Ceci est la conséquence logique de sa victoire obtenue dans quatre des cinq départements que compte cette région. En plus de ce résultat qui force l’admiration, l’UNDP a réussi l’exploit de dominer le RDPC dans le département du Mayo Tsanaga, dans la région de l’Extrême-Nord, bien qu’ayant seulement 97 conseillers municipaux.

Dans la région de l’Ouest, le RDPC va devoir cohabiter avec l’Union Démocratique du Cameroun(UDC). Le parti d’Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya s’est imposé dans le département du Noun avec 197 voix contre 68 pour le RDPC. Il a ainsi remporté les 17 sièges de conseillers régionaux mis en jeu dans ce département.

Le quatrième parti qui va jouer sa partition dans la gestion des conseils régionaux est le Front Pour le Salut National du Cameroun(FSNC) du ministre Issa Tchiroma Bakary. Contrairement aux autres, ce parti s’en sort seulement avec deux sièges obtenus dans la région du Nord.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter