Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 17Article 521050

General News of Wednesday, 17 June 2020

Source: 24cameroun.com

Conseil supérieur de la magistrature : Paul Biya prépare un tsunami


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

En nommant les nouveaux membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, ce 15 juin 2020, nul doute qu’une session de cette instance est en cours de téléchargement. Au menu des travaux, la situation des magistrats en indélicatesse avec le code déontologique qui régit ce corps de métier.
D’après nos informations , le ministre d’État, ministre de la Justice Garde des Sceaux est au four et au moulin depuis quelques jours dans le but de préparer les dossiers qui seront débattus lors travaux de cette haute instance. Selon ces mêmes sources, le chef de l’État aura une main assez lourde contre les magistrats dont les dossiers disciplinaires sont entachés négativement. Un véritable coup de tonnerre en perspective pour les magistrats indélicats anglués dans les faits d’abus et de corruption.

L’on apprend également que ce conclave permettra aussi de tabler sur les dossiers d’avancement et reclassement des magistrats du siège, quelques nominations et aussi l’intégration dans ce corps de métier, des anciens étudiants (auditeurs libres) de l’Ecole nationale de l’administration et de la magistrature (Enam). La dernière session du Conseil national de la magistrature(CSM) s’était tenue le 18 décembre 2014.

Du sang neuf au CSM

Ce 15 juin 2020, Paul Biya en sa qualité de président de cette haute instance a décidé de redynamiser les activités en injectant du sang neuf. L’ancien secrétaire permanent,Jean Fouman Akam décédé le 13 janvier 2019 est remplacé par Abel Minko Minko.

Si les membres dont le mandat s’achève conservent leurs fonctions à l’attente de nouvelles nominations, l’on note des changements importants.

Au rang des personnalités désignées par l’Assemblée nationale, figurent Ali Mamouda, Engelbert Alain Essomba Bengono et Soppo Toute Marlyse. Ils ont pour suppléants Abe Mikhael Ndra, Goni Mariam et Ngo Issi Rolande Adèle. Au titre des membres désignés par la Cour suprême, les heureux élus sont Mekoulou Cunégonde Christine épouse Ngotty, Fofung Nabun épouse Wacka et Manga Moukoury Isaac. Leurs suppléants ont pour noms Ntyam Ondo épouse Mengue me Zomo, Njumbe Ernest Njumbe et Oumarou Abdou. L’ex-gouverneur de province Albert Ekono Nna est la personnalité désignée par le président de la république, en raison de sa compétence. Il a pour suppléant l’ancien ministre d’Etat Amadou Ali.

La durée du mandat des membres titulaires est de 5 ans, le mandat des membres suppléants cessant quant à lui à la date d’expiration de celui des membres titulaires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter