Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 28Article 538045

General News of Friday, 28 August 2020

Source: Boris Bertolt

Conflits de nomination à la douane camerounaise

C'est encore le lanceur d'alerte Boris Bertolt qui vient de partager aux Camerounais, les dénonciations venant d'une source proche du dossier et dont le nom n'a pas été révélé.


'Il se passe qu'il y'a un projet de nomination à la Direction Générale des Douanes concernant les cadres de catégorie B (Contrôleurs et Contrôleurs Principaux des Douanes / Adjudants et Adjudants Principaux des Douanes) en cours en ce moment même.

Le problème c'est que le responsable de la gestion du personnel, monsieur Pagou Louis dit ouvertement que seuls les ressortissants de l'ENAM seront nommés.

Pourtant il y'a des Douaniers de la promotion 2003 qui totalisent déjà 17 ans dans l'administration des Douanes et des promotionnaires 2006 avec une expérience professionnelle avérée, ceux là vont donc être sacrifiés au nom du lobbyisme des ressortissants de l'Enam.

En effet, au nom de quoi un ressortissant de l'Enam sortie en 2015 cadre B doit être responsabilisé au détriment du douanier de la promotion 2003 (déjà cadre B ou même plus) entré dans l'administration des Douanes 12 ans avant? Selon quelle logique doit il absolument être son chef?

Plus grave, certains douaniers de la promotion 2003 et 2006 sont diplômés de l'E.I.E.D ( École inter-États des Douanes de la Cemac ) à Bangui en république Centrafricaine. Une écoles où l'État camerounais envois des douaniers en formation chaque année, une école internationale donc, supérieure à l'Enam. Les responsables de la Direction Générale des Douanes refusent de prendre ces diplômes en considération au moment des nominations, toujours au nom du lobbyisme Enam.

Pourtant la solution la plus logique serait d'établir des quotas, c'est-à-dire par exemple, 25% ressortissants de l'Enam, 25% ressortissants de l'EIED, 25% promotion 2003 et 25% promotion 2006

Nous dénonçons ces injustices'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter