Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 24Article 615241

Actualités of Tuesday, 24 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Confidence : comment Penda Ekoka a raté un contrôle médical à cause de Survie Cameroun

CPE a sacrifié sa vie pour l’opération Survie Cameroun CPE a sacrifié sa vie pour l’opération Survie Cameroun

• La famille de Christian Penda Ekoka est en colère

• CPE a sacrifié sa vie pour l’opération Survie Cameroun

• Ses obsèques auront lieu le 28 août sans Maurice Kamto


Les internautes ont été surpris de voir sur les réseaux sociaux, un communiqué du Mouvement ACT-AGIR, interdire la participation des obsèques de Christian Penda Ekoka à son ancien allié et ami Maurice Kamto. Comme l’a révélé CamerounWeb, l’ancien conseiller de Paul Biya est mort amer et en colère. Il n’avait pas digéré se silence de Kamto face à son lynchage. La famille et les proches de Penda Ekoka ont désormais l’intime conviction que la collaboration de leur leader avec Kamto a « intoxiqué la vie » de l'ancien conseiller de Biya. En effet, perfectionniste qu’il était, Penda Ekoka avait cœur de piloter l’opération Survie Cameroun sans la moindre faille. Pour cela, il a mis en veilleuses toutes ses priorités personnelles y compris sa santé.

Selon les révélations de l’ancien journaliste du Messager résidant au Canada, Jean-Marc Soboth, Christian Penda Ekoka a raté un contrôle médical au Canada délibérément. Il souhaitait publier dans le délai imparti, le rapport de l’opération Survie Cameroun qu’il a eu à diriger pendant les moments forts de la pandémie du Coronavirus.

« D’après les proches de Penda Ekoka, ce dernier devait effectuer un contrôle médical à Toronto dès décembre 2020. Il s’en serait privé. Il tenait à boucler les rapports de l’Initiative SCSI. Rendus publics depuis lors, ils ont fait et refait le tour du monde. Seuls ses contempteurs ne les auraient jamais lus ni vus, jusqu’aujourd’hui. Re-Pince-sans-rire. Il en avait pourtant exclu ses proches convoitant les « marchés Covid » du MRC, leur disant qu’ils étaient réservés aux militants… », relate notre source.


Le silence destructeur de Kamto


Christian Penda Ekoka au lieu de s’offrir une retraite paisible et dorée après tant d’années au service de l’Afrique, a préféré revenir dans l’arène politique en 2018 aux côtés de Maurice Kamto. Il le paiera cher. Il fut détenu pendant 9 mois à la prison centrale de Yaoundé. Malgré cette période difficile pour l’homme qui avait déjà une santé fragile, il est resté fidèle au Maurice Kamto . Sur son lit d’hôpital Christian Penda Ekoka n’a pas supporté le silence de Kamto qui a refusé de lui parler pendant toute la période de la crise.

« Mieux, son frère Kamto ne l’a pas prévenu qu’il annoncerait la fin de l’Initiative SCSI toujours dans ses ordinateurs. Cela s’est fait dans son dos. Il ne lui a plus jamais parlé, préférant que l’ami et frère d’hier, qui ne lui reprochait que le fait de ne rien dire, se ligue progressivement jusqu’à la rupture, jusqu’au procès public. Kamto a ainsi tranché un conflit épique impliquant une aile de son mouvement qui en fait la force financière. C’est, comme on dit en Allemand, de la realpolitik », raconte le journaliste.

Décédé le 08 août 2021 au Canada à l’âge 69 ans, Christian Penda Ekoka sera conduit à sa dernière demeure le 28 août prochain. Tous les militants du MRC, Maurice Kamto y compris, sont priés de ne pas assister aux obsèques de président du Mouvement ACT-AGIR ;

Rejoignez notre newsletter!