Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 08Article 547510

General News of Thursday, 8 October 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Concours de l’Enam : témoignage d'un magistrat qui a réussi après 8 tentative

C’est ce qu’on peut retenir du témoignage d’un magistrat camerounais qui est parvenu à trouver une place au sein de cette grande école après huit tentative dont sept admissibilités.

Le concours de l’Enam est de loin le concours le plus sollicité au Cameroun. Obtenir une entrée à l’Enam dans le contexte camerounais, c’est comme entrer en possession du Saint Graal. La raison est toute simple. L’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) est la seule école d’administration dont les apprenants sont pris en charge dès leur accession à l’école et de plus ils sont garantis d’une intégration au sein de la fonction publique une fois la formation terminée. Sans oublier que tous les hauts fonctionnaires de l’Etat jusqu’aux ministres sont à quelques légères exceptions près, des produits de l’Enam.

Dans une lettre adressée à Boris Bertolt, un ancien candidat aujourd’hui magistrat au sein de la chaîne judiciaire camerounaise fait le témoignage de sa persévérance. « Je vous écris pour encourager les jeunes camerounais qui se battent jour et nuit pour réussir dans leur vie. Chacun a sa vie, chacun a son destin. Le concours de l'ENAM est ouvert à tous les jeunes camerounais et il n'y a aucune raison de baisser les bras. Tant qu'un jeune camerounais pourra concourir, qu'il n'hésite pas.

J'ai été admissible 7 fois et recalé à l'épreuve orale avant d'être admis définitivement la 8ème fois. Aujourd'hui je suis Magistrat et je ne regrette pas de n'avoir pas jeté l'éponge. Il y a de la place au soleil pour tous les jeunes qui sont réalistes en demandant l'impossible. Il faut noter que ce n'est pas facile mais c'est possible. 8 fois aux épreuves orales c'est quasiment un record. Il y a de la place pour les méritants mais alors tous ceux qui sont déçus ». On ne peut plus être clair.

Comme on peut s’en rendre compte, l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) reste une école qui entraîne une forte concurrence et une grande compétition. Et les meilleurs finissent toujours par être admis sous réserve des prescriptions légales de respect de l’équilibre régional. Le témoignage dit plus haut est un hymne à la persévérance et à l’abnégation dans l’effort. Un message à l’endroit des candidats qui frappent à la porte de cet illustre établissement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter