Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 24Article 476687

General News of Sunday, 24 November 2019

Source: Actu Cameroun

Comprendre l'attitude mystérieuse de Chantal Biya, vedette au sommet du CEMAC

Des confrères ont parlé de panique générale, sans plus de détails à la suite de la réaction spontanée de Chantal Biya. L’opinion a cherché à savoir ce que Chantal Biya faisait au milieu des personnalités installées au 3e étage du palais de l’unité pour la cérémonie d’ouverture du sommet de la CEMAC. Elle semblait un mannequin, faisant le va-et-vient au point d’exciter vivement la curiosité des observateurs.

Voir la première dame, Chantal Biya, quitter précipitamment son siège pour se rendre vers son époux peu après le discours d’ouverture du sommet extraordinaire de la CEMAC en fin de matinée du vendredi 22 novembre 2019 au palais de l’unité, a intrigué les téléspectateurs qui ont regardé quelques temps fort des travaux de la réunion de haut niveau retransmis en direct par la télévision d’Etat. Les commentaires ont fusé de partout pour fustiger un tel comportement.

Nous n’avons pas pu savoir ou elle allait car la camera ne l’a pas montré. Les téléspectateurs l’ont vu retrouver à sa place, avant de se lever à nouveau pour la photo de famille aux côtés des chefs d’Etat et de gouvernement.

Qu’est ce qui a été donc à l’origine de la panique relayée par certains confrères ? « C’est parce que quand le président repartait à sa place après son discours d’ouverture, la ceinture autour de sa taille a lâché, laissant tomber son pantalon. Heureusement que le protocole a promptement réagi pour éviter le pire » relate une source. Cette version est abondamment reprise dans les réseaux sociaux. Elle suscite la raillerie chez les détracteurs du régime. Contacté par Cameroon Info, un officiel dément cette information. « C’est archi faux, le président n’a eu aucun souci grave. L’évènement était en direct de la télévision, et point besoin de vous dire qu’il a présidé avec maestria le sommet » estime la source, membre du gouvernement.

Ce fait divers semble plus intéressé que les résolutions prises à l’issue de la conférence des chefs d’Etat et du gouvernement.
« Au terme des « échanges riches », les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont, entre autres, salué le redressement global de la situation macro-économique de la zone CEMAC marqué par le retour à une croissance économique positive, la maîtrise de l’inflation, une forte réduction des déficits budgétaires et courants ; relevé avec satisfaction la reconstitution des réserves de change communautaire permettant ainsi de préserver le régime de change à parité fixe de la monnaie commune et d’éviter un ajustement monétaire ; salué les contributions financières et techniques du FMI, de la Banque Mondiale, de la BAD, de l’Union Européenne, de la France ayant participé à la réussite du programme de redressement économique de la CEMAC.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont également décidé de poursuivre les réformes institutionnelles et la mise en œuvre des mesures appropriées au sein de la BEAC. Examinant spécifiquement la question monétaire, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont réaffirmé leur volonté de disposer d’une monnaie stable et forte. Concernant particulièrement la coopération monétaire avec la France, portant sur le Franc CFA, ils ont décidé d’encourager une réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération. A cet effet, ils ont chargé la BEAC sous la supervision de l’UMAC de proposer, dans des délais raisonnables, un schéma approprié, conduisant à l’évolution de la monnaie commune » rapporte un article publié sur le site de la présidence de la République du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter