Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 30Article 611158

Actualités of Friday, 30 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Commune de Bazou : le maire et le député se déchirent au sujet de la construction d’un immeuble

La député n’a pas une demande de permis de bâtir à la mairie. La député n’a pas une demande de permis de bâtir à la mairie.

La députée Jacqueline Rêve Angéline Tchagna construit un qui doit abriter ses bureaux parlementaires.

Le magistrat municipal dit prendre des dispositions pour tout détruire.

La député n’a pas une demande de permis de bâtir à la mairie.

Le maire de la commune de Bazou Frédéric Djeuhon veut détruire le chantier de construction d’un immeuble R+2, situé entre le Télécentre communautaire. La décision du maire rendue le 16 juillet dernier, signée du maire de la commune de Bazou, Frédéric Djeuhon, rappelle que toute construction sur cette parcelle sera détruite par les agents de la police municipale. Selon le maire, la députée, Jacqueline Rêve Angéline Tchagna, propriétaire de cet immeuble, n’a pas adressé une demande de permis de bâtir à la mairie.

Un argument qui n’a pas de sens aux oreilles de l’élue de la chambre basse du Parlement. Selon la députée, l’immeuble en construction est sur le domaine privé de l’Etat en plus elle dit détenir le titre foncier No749/NDE. Mais, pour renforcer sa position, le maire rappelle qu’il est l’autorité en charge de l’application du plan d’urbanisme dans la ville. La parcelle querellée « est déjà réservée à un bâtiment à usage collectif », raisonne-t-il. La députée indique à son tour qu’il s’agit bel et bien d’un projet communautaire. Elle se justifie en présentant la bâtisse. Le rez-de-chaussée est réservé aux bureaux parlementaires, le premier étage est dédié à la salle de conférence et le deuxième étage abritera un centre de formation en hôtellerie. Pour le maire si les travaux de construction ne sont pas arrêtés, l’immeuble sera non seulement détruit, mais aussi le régime des sanctions applicables aux infractions aux règles d’urbanisme lui seront appliqués. Une situation qui ne dit rien à l’élu de l’Assemblée nationale qui dit devoir continuer son chantier.

Le chantier

Le chantier de construction d’un immeuble R+2, situé entre le Télécentre communautaire et la brigade de gendarmerie évolue au pas de course. Selon les dernières informations, les murs du rez de-chaussée sont presque terminés. «Le coulage de la première dalle sera fait incessamment», renseignent des responsables du chantier. Le chantier devra être livré dans les prochains mois.

Rejoignez notre newsletter!