Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 16Article 589999

General News of Friday, 16 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Comment sortir du ?tout politique?par Luc Perry Wandji

Le journaliste et libre penseur propose La mise en place d'un 《médiateur de la république》 pouvant aider à pacifier les relations entre les citoyens, les travailleurs et les administrations publique.

La folle journée de Jeudi, 14 Avril 2021 à Ngaoundéré, du moins, pour ce que l'on a pu voir sur les réseaux sociaux, par delà ce que l'arrivée de Messaga Nyamding à son nouveau poste de travail pouvait avoir d'à la fois surréaliste et drôle, a surtout laissé voir, l'image d'une université prise entre deux feux.

Evidemment, Nkou et Messaga ont soigneusement préparé leur coup.

Tout ce spectacle a été monté pour apporter une réplique politicienne ou politisée, au coeur de l'auguste institution, à la décision du ministre d'Etat, Pr Fame Ndongo, de mettre Pr Messanga N. à la disposition de l'université de Ngaoundéré.

Il ne me vient pas à l'idée d'en juger la pertinence!!

Je remarque cependant, que cette mise en scène de la prise de service de Pr Messanga Nyamding à Ngaoundéré, rend beaucoup compte et raconte un phénomène qu'il est intéressant d'analyser sous l'angle des effets.

Je parle évidemment, de l'hyperpolitisation de la société camerounaise.

Depuis l'an 2018, notre pays est entré dans un cycle croissant du 《tout politique》, qui a le facheux don de retenir les énergies utiles à son développement et nécessaires au maintien de ses grands équilibres socio-politiques.

Ce "tout politique", avec ses corrolaires et ses effets pervers, hypothèquent gravement le destin national et celui de ses fils; boucliers humains et victimes collatérales de guerres de clans et de rivalités partisanes.

CE QUE JE PROPOSE

1- La mise en place par l'Etat, d'un 《corridor humanitaire》 dans l'espace de vie camerounais outrancièrement ensauvagé.
Ce corridor permettrait à ceux qui ne souhaitent pas se mêler des luttes ethniques et partisanes qui font rage, de s'exfiltrer en trouvant le moyen de survivre en dehors de notre espace public, désormais transformé en champ de guerre.

2- La mise en place d'un 《médiateur de la république》 pouvant aider à pacifier les relations entre les citoyens, les travailleurs et les administrations publique.

Une telle institution est d'autant plus importante que l'hyperpolitisation de la société, des entreprises publiques et privées, entretenue par de bas instincts ethnicistes et tribalistes, la délation (le Kongossa) et le chantage, participent à polluer le climat social et à entretenir le soupçon permanent.

LPW

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter