Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 04Article 475217

General News of Monday, 4 November 2019

Source: 237online.com

Comment le Mrc a saboté le week-end des 'bayam sallam' du stade Ahmadou Ahidjo

Des dizaines de partisans de Maurice Kamto ont bravé sans succès la mesure d’interdiction de leur meeting du 02 novembre dernier à l’esplanade du Ahmadou Ahidjo.
Les commerçants habituellement installés en bordure de l’esplanade du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé sont frappés de stupeur. Alors que ces derniers ont exposé leur produit et sont dans l’attente d’éventuels clients ce samedi 02 novembre, un élément du Groupement spécial d’opérations (Gso), le pas alerte, les somme de quitter les lieux. « Que faites-vous encore là ? Ne vous ai-je pas demandé de partir ? Dégagez ! », menace le policier qui, le regard mauvais, agite sa matraque.

Pris de peur, les « bayam sallam », comme on les appelle communément, auront juste le temps de recouvrir leurs marchandises de bâches de fortune, avant de débarrasser le plancher. Les environs du stade Ahmadou Ahidjo vibrent au rythme des interpellations. A l’esplanade dudit stade, est prévu un meeting du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), interdit la veille par les autorités administratives.

Aux environs de 10h, un militant, vêtu de la tête au pied aux couleurs du parti est interpellé par les éléments de la police et de la gendarmerie, alors qu’il se balade le long de l’axe menant au quartier Nkoldongo, en attendant le début éventuel du meeting. Il est brutalement extirpé de la compagnie de ses camarades du parti, en civile. Après une passe d’armes entre lui et les éléments des forces du maintien de l’ordre, il est embarqué dans un pick-up noir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter