Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 19Article 556765

General News of Thursday, 19 November 2020

Source: www.camerounweb.com

Comment l'avocat Yannick DJEMENI est traqué par la police judiciaire de Douala

Près de deux semaines après les tragiques évènements au tribunal de Bonanjo, des avocats sont traqués, comme le révèle le lanceur d'alerte Boris Bertolt.


C'est vraisemblablement la suite des évènements survenus au TPI de Bonanjo le 9 novembre 2020. Maître Yannick DJEMENI ( photo à gauche) est activement recherché par la police judiciaire de Douala sous ordre du procureur général.
Hier aux alentours de 13 heures, il reçoit un coup de fil du numéro orange : 695 00 51 41. Ce dernier l’informe qu’il a acheté de la boisson notamment du vin rouge à un tiers pour une valeur de 6 millions fcfa.

Il se trouve que le vin est volé et celui qui l’a vendu vient d’être appréhendé par les éléments de la police judiciaire. Son interlocuteur lui fait part de ses “ craintes” et demande une assistance judiciaire.

Maître Yannick Djeumeni l’interroge pour savoir par quel mécanisme a t’il payé les 6 millions fcfa. Par chèque ou par virement ?
Il me répond malheureusement en espèce . Ce qu’il trouve dans un premier temps suspect.

Par la suite, l’avocat lui pose la question de savoir où se trouve sa cave , il hésite d’abord , et réponds au marché central après quelques minutes il change d’avis et lui plutôt que c’est à Douala bar. Dans le contexte, l’interlocuteur apparaît plus que suspect.

C’est alors que l’avocat lui fais savoir au bout du fil de passer à son cabinet rencontrer ses collaborateurs prétextant qu’il est en déplacement. Par la suite l’avocat lui pose la question de savoir comment il a obtenu son numéro. L’interlocuteur lui répond que l’avocat lui avait donné son numéro à bonamoussadi. Ils se séparent donc sur ces entrefaites.

A la fin de la causerie , Yannick Djemeni essaie de faire un envoi par orange Money. Le nom qui apparaît montre qu’il s’agit d’un flic. Un certain Jean Henri Mvoto Beyeme ( photo à droite). Inspecteur de police en service à la cellule antigang de la police judiciaire à Douala.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter