Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 09Article 596329

xxxxxxxxxxx of Sunday, 9 May 2021

Source: camerounweb.com

Comment Manaouda Malachie maltraite les sages-femmes

Manaouda Malachie maltraite les sages-femmes, plus de 1500 sages-femmes sont en chômage, alors que le besoin dans les hôpitaux est énorme.

Manaouda Malachie maltraite les sages-femmes. Les derniers chiffres dévoilent mieux cette réalité. Au Cameroun, plus de ¾ (soit environ 1500) sages-femmes sont au chômage alors que le besoin est énorme dans les hôpitaux. « Actuellement au Cameroun, les sages-femmes sont au chômage. On a commencé les recrutements il y a quelque temps et environ 200 ont été recrutées lors des concours de la Fonction publique. Ce n’est pas significatif. Nous poursuivons le plaidoyer pour expliquer que si les sages-femmes sont recrutées et que leur formation est bien assurée à la base, alors nous réduirons notre mortalité maternelle. A ce jour, bien que cette mortalité ait baissé, elle reste élevée. Il y a tellement de patients, mais très peu de personnels », déplore Annie Hortense Atchoumi, la présidente nationale de l’Association des sages-femmes et spécialistes de la santé de reproduction parle des conditions de travail de ces professionnels au Cameroun. Elle ajoute, parlant de celles qui ont été recrutées que « l’épanouissement socioprofessionnel ne suit pas toujours, de même que le classement à la fonction publique. Et quand vous n’êtes pas bien payées, il y a problème. »

Pour essayer de pallier cette situation, l’Association des sages-femmes et spécialistes de la santé de reproduction a fait plusieurs réunions avec le ministère de la Santé publique et des partenaires dans le cadre d’un plaidoyer pour la formalisation du corps. Malgré cela, le ministre de la santé tarde de prendre à bras le corps ce problème, qui malgré la pandémie du Covid-19, devrait être une priorité. Car selon le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) la sage-femme est la cheville ouvrière en obstétrique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter