Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 05 04Article 462423

Opinions of Saturday, 4 May 2019

Journaliste: Kand Owaslki

Comment Julie Kamto sauve le Cameroun de la souillure

Face aux anti-patriotes, dont la gestion calamiteuse et scandaleuse des ressources publiques, et dont la barbarie dictatoriale a éclaboussé trop longtemps l'image du Cameroun auprès de ses collaborateurs étrangers, le peuple a désormais une alternative. Il s'agit du couple Kamto.

Il s'agit là du seul couple de ministre camerounais ayant servi leur pays sans laisser à aucun échelon de leurs fonctions, le moindre cadavre dans le moindre tiroir.

Si toutefois le peuple camerounais connait mieux le président élu que sa femme, sans doute à cause de l'extrême discrétion de celle-ci, la vérité c'est que Madame Julie Kamto est une femme à la hauteur de son époux : patriote, humaniste, intègre et surtout de bonne foi. Comme le président Kamto, elle sait faire la différence entre le Cameroun terre de nos ancêtres qu'il faut protéger à tout prix et le régime Biya qu'il faut combattre à tout prix.

Voilà pourquoi même consciente de ce que c'est ce régime, qui a pactisé avec la malédiction, qui est à l'origine de la ruine de notre cher et beau pays, Madame Julie Kamto a dans un mail récent adressé à Alain Pellet fidèle ami de Maurice Kamto depuis l'affaire Bakassi ; un mail entre les lignes duquel elle suppliait ce dernier de préserver l'image du Cameroun en ne rendant pas la médaille qui lui avait été remise par le despote Biya suite à sa digne prestation juridique en tant que co-agent dans l'affaire Bakassi qui opposait le Cameroun au Nigeria.

En effet, il s'avère que la sauvagerie de monsieur Biya, qui a tellement violé le droit, a fortement déplu à l'homme de droit français. Il avait décidé alors de s'indigner en rendant à Biya sa médaille.

Heureusement, Madame Julie Kamto n'a pas manqué à son devoir de patriotisme en lui expliquant que la médaille était une distinction du peuple camerounais dans son entièreté pour ses services à la nation Camerounaise et non au despote Biya. C'est alors que le très grand avocat et professeur international Alain Pellet a finalement décidé de ne pas rendre sa médaille mais d'user du droit afin que justice s'impose pour les justiciables.

C'est dit, si vous voulez des leçons de patriotisme venez les chercher auprès du couple Kamto. Ces deux là aiment leur pays...un peu trop.