Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 05Article 539656

General News of Saturday, 5 September 2020

Source: Actu Cameroun

'Comment Brenda Biya a passé l’Enam ?' – Mamadou Mota

Selon l’homme politique, les premiers tricheurs sont les élites. Notamment ceux qui concourent pour l’École nationale d’administration et de la magistrature.
Bien qu’étant privé de liberté, Mamadou Mota suite de près l’actualité camerounaise. La preuve, il n’a de réagir à l’arrestation de Gervais Gassam Noche, 18ans, suite à la fraude au Baccalauréat 2020.

« Comment les enfants de Cavaye ont passé l’Enam? »

Du fond de sa prison, le vice-président du MRC tacle violemment le juge qui a envoyé l’adolescent en prison. Selon lui, les premiers tricheurs sont les élites, notamment ceux qui concourent pour l’École nationale d’administration et de la magistrature (Enam).

« Le premier tricheur c’est vous, l’élite ! Comment les enfants de Cavaye ont passé l’Enam? Je veux les résultats ! Comment Brenda Biya a passé l’Enam ? C’est ça la tricherie », martèle dans une publication celui qui est incarcéré à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé.

« Un président de la République a mis ses enfants frauduleusement dans une école, il boit le champagne de un milliard et demi sans problème. Un président de l’Assemblée nationale a mis 3 de ses enfants à l’Enam, il boit son champagne chaque jour ».

Un magistrat sans état d’âme

Revenant à l’affaire qui défraie la chronique, Mamadou Mota reconnait qu’il y a eu fuite d’épreuves à l’Office du baccalauréat. Mme la ministre des Enseignements secondaires l’a d’ailleurs reconnu et sanctionné les acteurs. Mais d’où vient-il que ces enfants se retrouvent en prison ?

« Un gamin et ses compagnons sont en prison ici à Kondengui parce que déportés. Personne n’habite Yaoundé. Un magistrat, Mr Beas, les a mis en prison. Sans état d’âme. Il s’agit d’élèves mon cher magistrat pas ces petits voleurs et éternels prisonniers qui n’ont plus peur de vous car ils connaissent la prison. Il s’agit d’un élève de terminale. Il sera étudiant cette année. Je suppose qu’il a même triché. Qui n’a jamais triché? », Dénonce l’ingénieur agronome.

Et de conclure : « Mais sachez qu’au Cameroun, on a deux tribunaux. Celui des pauvres contre les élites et celui de l’histoire. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter