Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 05Article 612028

Actualités of Thursday, 5 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Comment Angeline Enanga, maire de Nitoukou a été humiliée par le préfet de Bafia

Le préfet a relaxé le journaliste. Le préfet a relaxé le journaliste.

Angeline Enanga a orchestré l’arrestation d’un journaliste.

Il s’agit d’Emmanuel Yimga, directeur de publication du journal l'Ouragan Indépendant.

Le préfet a relaxé le journaliste.

Les faits remontent d’il y a quelques jours, « Emmanuel Yimga, directeur de publication du journal l'Ouragan Indépendant et responsable de la Communication du quartier Nikoung dans l'arrondissement de Nitoukou a été kidnappé aux environs de 14h, le mercredi 5 Août dans son domicile de Nikoung par un (bataillon) de gendarmes lourdement armés », raconte Sarah Mboule, secrétaire de rédaction du journal Ouragan Indépendant. Une interpellation qui selon les defenseurs des droits de l’homme, est en violation de toutes les dispositions réglementaires principalement, le code de procédure pénale. « Ces gendarmes n'étaient munis d'aucun mandat, d'aucun ordre d'amener, d'aucune convocation » ; apprend-on.

Menotté et des armes pointées vers lui, Emmanuel Yimga a été conduit manu militari dans un premier temps à la brigade de Nitoukou, puis à la Compagnie de gendarmerie de Bafia, et pour finir, dans les services du Préfet du Mbam et Inoubou où il a été longuement cuisiné.

Accusations.

Il est reproché au directeur de publication, la publication via les réseaux sociaux des faits montés de fil blanc incriminant l'autorité administrative. Des informations qui selon des recoupements ne seraient pas du directeur de publication. « Les explications données par le patron de l'Ouragan Indépendant ont convaincu le préfet que ces allégations cousues de fil blanc, étaient de nature à monter le préfet contre l'homme de média.Emmanuel Yimga a été également interrogé sur la provenance des documents publiés au journal d'enquête et d'informations générales. Il est maintenant établi que cette machination serait orchestrée par Angeline Enanga, Maire de la Commune de Nitoukou », précise le communiqué signé de la rédaction.

Le journaliste a été relâché aux environs de 18h, sur haute instruction du préfet du Mbam et Inoubou qui a fini par voir clair dans cette tentative de l'induire en erreur. Abandonné dans la ville de Bafia alors que tous savaient qu'il avait été interpellé sans moyen de subsistance et de communication, Emmanuel Yimga a erré des heures durant dans la ville de Bafia.

Mis ce qui semble être le plus intriguant dans cette histoire, c’est qu’informée de son interpellation, Mme Angéline Osianembom Lyne Epse Enanga maire de la commune de Nitoukou a ouvert le champagne, organisé une sauterie se réjouissant de l'arrestation du directeur de Publication. Relaxé, le directeur de publication a rassuré que son media continuera d'être au service de la vérité et de l'accompagnement de l'action publique.

Rejoignez notre newsletter!