Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 30Article 516724

Politique of Saturday, 30 May 2020

Source: 24cameroun.com

Code électoral consensuel: Cabral Libii rejoint Me Christian Bomo


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Après les vives réactions sur sa position concernant la révision du code électoral qui n’est pas une priorité selon lui, le président du PCRN se dit près tout de même à prendre part à toute initiative de l’opposition et de la société civile d’élaboration d’un code électoral consensuel à soumettre au parlement.

« En attendant que les uns et les autres déclinent leurs démarches méthodiques, le PCRN demeure disposé à s'associer à toute initiative mutualisée (partis politiques, société civile organique ou individuelle, devant déboucher sur un consensus autour d'une proposition de ce code électoral. Le parti se propose ensuite pour ce qui est de la démarche institutionnelle, à déposer à l'AN dans l'intérêt de tous ceux qui l'auront souhaité. Cela étant dit, toutes mobilisations, pressions diverses et débats sur les réseaux sociaux peuvent avoir un impact pour que les aspirations du peuple soient prises en compte », a écrit le Député à la nation sur Facebook, le lundi 25 mai 2020.

Denis Emilien Atangana, président du FDC est aussi partant pour cette initiative. « Comme déjà convenu avec le Président Hon.Cabral Libii lors de notre entretien et à la suite du quitus de notre bureau politique, le FDC adhère et soutient l'idée de la mise sur pied d'une dynamique collective des forces progressistes relative à l'élaboration d'un code électoral consensuel dont le déposé comme proposition de loi à l'Assemblée nationale sera effectué par le PRCN. J'invite les autres acteurs politiques, de la société civile et des personnalités indépendantes à se joindre à cette initiative porteuse de perspectives heureuses pour la démocratie », a déclaré le Conseiller municipal de la commune d’arrondissement de Monatelé.

« Le FDC ne saurait s'associer dans une dynamique collective pour la révision du code électoral avec des gens qui brillent par un excès de mauvaise foi .Un projet politique sérieux mérite une démarche républicaine dans le respect des lois et règlements et sans agenda gâché. Les méthodes de guérilla doivent être exclues et laisser place à une approche politique qui respecte les institutions de la République », précise Dénis Emilien Atangana.

Me Christian Bomo Ntimbane de la société civile critique salue la décision de Cabral Libii. « Maintenant tout est clair. Cabral Libii dit de façon claire et sans équivoque que son parti participera à toute initiative collective de partis politiques et société civile pour l'adoption d'un code électoral consensuel. La Société Civile Critique salue avec joie cette déclaration », écrit l’Avocat sur Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter