Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 14Article 464926

Politique of Friday, 14 June 2019

Source: www.camerounweb.com

Coalition MRC-SDF: Tiriane Noah dément

"Je tiens à apporter un démenti formel sur la paternité de ce communiqué". C'est en ces termes que la 2ème Vice-présidente du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Tiriane NOAH a démenti les informations faisant état d'un appel au rapprochement entre le son parti et celui du chairman Nii John Fru Ni.

En effet, en début de semaine, un communiqué attribué à la présidente par interim du parti du Professeur Maurice Kamto a appelé les deux grandes formations politiques de l'opposition camerounaise à "mutualiser" leurs forces dans la lutte contre le régime de Paul Biya. Ce communiqué, qui aujourd'hui se révèle être un faux, a alimenté les débats du fait que l'intéressée aurait "apporté son soutien aux résolutions issues de la réunion du NEC du SDF tenue les 08 et 09 juin 2019". Tiriane Noah dément catégoriquement en être l'auteur et réaffirme son soutien au président national du MRC et à l'ensemble du parti dont les principaux responsables sont emprisonnés à Kondengui. Intégralité.

"Un texte publié depuis quelques heures dans les réseaux sociaux et relayé par quelques journaux a été attribué à la 2eme vice-présidente du MRC, Mme Tiriane NOAH.

Il ressort de ce texte que j'aurais, d'une part, dit que " notre combat n'est pas celui d'un individu ou d'un groupe d'individus", et d'autre part que j'aurais, par ma voix et au nom du MRC, apporté notre soutien aux résolutions issues de la réunion du NEC du SDF tenue les 08 et 09 juin 2019.

Je tiens à apporter un démenti formel sur la paternité de ce communiqué: je n'en suis pas l'auteure.

Le MRC n'a pas vocation à prendre une quelconque position sur les décisions d'un autre parti politique ni de s'immiscer dans son fonctionnement.

Je condamne en conséquence fermement ces manœuvres dont le but ultime est sûrement de déstabiliser le MRC et la coalition gagnante formée autour de son Président.

Le MRC s'est toujours montré disposé à la mutualisation des forces de l'opposition et de la société civile et y travaille, mais ne saurait tolérer que lui soit prêté de manière malicieuse un communiqué de soutien n'émanant pas de ses dirigeants, encore moins de ses instances décisionnelles officielles.

Je voudrais qu'il soit clairement et définitivement entendu que je reste fidèle aux orientations du Président National sur la marche de notre parti et aux idéaux et combats de celui-ci.

Encore une fois, le MRC et ses alliés exigent la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes arrêtées lors ou à l'occasion des marches blanches et pacifiques des 26 janvier, 1er juin et 08 juin 2019 alors qu'elles exerçaient leur droit naturel et constitutionnel de manifester."

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter