Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 11Article 561746

General News of Friday, 11 December 2020

Source: 237actu.com

Clash: Kontchou Komegni refait surface et recadre Maurice Kamto

Le professeur d’université et ancien ministre, dit ne pas comprendre comment Maurice Kamto peut l’appeler « son collègue ».

Le Pr Augustin Kontchou Komegni semble être en colère. Il pense que Maurice Kamto, leader du MRC, n’a pas raison de l’appeler « Collègue » sur le plan académique.

Pour le Pr Augustin Kontchou Komegni, il serait prétentieux de vouloir situer Maurice Kamto au même pied d’égalité que lui. « Je suis très surpris que kamto m'appelle collègue, c'est moi qui ait fabriqué kamto, j'avais ouvert ma bibliothèque pour lui et il venait préparer son agrégation que je corrigeais. Je suis vraiment très surpris qu'il m'appelle collègue, Je ne suis pas son collègue. Je suis son maître », regrette le maître de conférences, agrégé de science politique, ancien ministre d'État au Cameroun.


Rappel, sur Wikipédia, Augustin Kontchou Komegni, allias « Zero Mort » est titulaire d’un doctorat d'État en sciences politiques, obtenu en 1974 à l'université Panthéon-Sorbonne en France.

Le 2 mai 1974, il est recruté comme chargé de cours délégué à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de Yaoundé. Puis de 1975 à 1976, il est chargé de cours stagiaire dans la même faculté. De 1976 à 1982, il est chargé de cours.

Entre temps, il est reçu au concours d’agrégation de science politique en 1981 en France. De 1982 à 1989, il occupe le grade de maître de conférences agrégé de science politique. Il occupe ensuite plusieurs postes au Cameroun : secrétaire général de la Fédération nationale des étudiants camerounais (1968 – 1969), chargé de mission dans les services du Premier ministre (24 février 1983 – 1984), directeur de l'École des cadres du RDPC (1989–1990), ministre de l'Information et de la Culture (7 septembre 1990 – 9 avril 1992), ministre d'État chargé de la Communication (27 novembre 1992 – 7 décembre 1997) et ministre d'État chargé des Relations extérieures (7 décembre 1997 – 27 avril 2001). En tant que ministre d'État chargé de la Communication, il est également porte-parole du gouvernement, pendant la période de contestation qui suit l'élection présidentielle du 11 octobre 1992. Membre titulaire du Comité central du RDPC depuis 1996, il est l'auteur du livre Le système diplomatique africain.

En mars 2018, il est victime d'un accident de la circulation. Mis au soins par l'une de ses compagnes - Françoise Puéné il en garde des séquelles.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter