Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 17Article 542257

General News of Thursday, 17 September 2020

Source: Cameroon Info

Clash: Chantal Ayissi règle ses comptes avec Roméo Dika en direct sur la CRTV

Chantal Ayissi Chantal Ayissi

Romeo Dika paie-t-il le prix de sa démission du RDPC et de ses déclarations fracassantes faites à l’encontre de plusieurs cadres de cette formation politique dirigée par le président de la République?

Chantal Ayissi et Serge Pouth sont-ils les «preux chevaliers» désignés par certains thuriféraires du régime presque quarantenaire de Paul Biya, pour mener la contre-offensive contre l’artiste, qui dans sa lettre de démission publiée sur les réseaux sociaux le 08 septembre 2020, accuse le parti pour lequel il milite depuis 2004 , de lui devoir 90 millions de FCFA, et d’être à l’origine de ses problèmes de santé et ceux des membres de sa famille ?

On est tenté de répondre à ces interrogations par l’affirmative au regard du contenu de l’interview de Chantal Ayissi diffusée en live sur le compte Facebook de la CRTV, ce mercredi 16 septembre. Comme l’ont indiqué nos confrères dans un reportage publié sur le même canal quelques minutes après la diffusion du live, il s’agissait d’une mise au clair concernant la récente sortie de Louis Roméo Ndoumbe Ndika de son vrai nom, au sujet du RDPC et du système. Comme aux plus grandes heures des dinosaures de l’info sur Vision 4, la chanteuse n’y est pas allée de main morte, affublant son ex-compagnon de tous les noms.

«Roméo Dika est un ingrat qui accuse et condamne aujourd’hui ceux qui ont fait de lui ce qu’il est… Il y a quelques années, il nous a impliqué dans une affaire d’argent obtenu à l’aide de fausses signatures. N’eut été la générosité de maman Chantal Biya, il croupirait aujourd’hui en prison… Si Roméo Dika s’installe à Yaoundé, c’est grâce à moi. Beaucoup pensent que c’est Roméo Dika qui m’a sorti du trou, que non. Il a plutôt profité des largesses de ma famille pour s’en sortir. Et lorsque j’ai découvert qui il était vraiment, je l’ai quitté», l’a-t-on entendu marteler avec conviction.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter