Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 03Article 539143

General News of Thursday, 3 September 2020

Source: Actu Cameroun

Cinq millions en fausse monnaie interceptés à Yaoundé

Le nommé Allassa a été interpellé en possession d’une somme de 444 000 FCFA en coupure de 2000 FCFA qu’il restait des 3 millions déjà distribués. Ce n’est pas tout.

Près de 5 millions de FCFA en coupure de 2 000 FCFA et 10 000 FCFA interceptés à Yaoundé. C’est la Radio nationale camerounaise qui donne l’information ce mercredi au journal de 17h. L’opération de saisie a été menée par le commissariat central N° 4 de la ville de Yaoundé.

Un fournisseur de fausse monnaie

De la fausse monnaie récupérée grâce à un système de renseignement d’appoint. 'C’est un crime qui porte sur la contrefaçon de la monnaie, sur la production de la fausse monnaie. En effet, sur des informations, nous avons appris que le nommé Ngweth Dieudonné qui est actuellement en cellule, était un fournisseur de fausse monnaie au nommé Allassa.', Explique la commissaire divisionnaire, Christine Irène Mindjom.

A l’en croire, le nommé Allassa été interpellé en possession d’une somme de 444 000 FCFA en coupure de 2000 FCFA qu’il restait des 3 millions déjà distribués.
'En remontant encore la piste, on a découvert que celui-ci s’apprêtait à passer une commande de 12 millions de FCFA en fausse coupure. Continuant nos investigations, nous avons aussi interpellé les nommés Mama en possession d’une somme de près de 5 millions en coupure de 10 000 FCFA. L’enquête a permis qu’on interpelle certains de leurs distributeurs', raconte la commissaire divisionnaire.

Yaoundé sous l’emprise de fausse monnaie

Ces arrestations viennent rappeler que la ville de Yaoundé est sous l’emprise de fausse monnaie. En avril 2019, trois faux-monnayeurs, les nommés : Innocent Ngani 35 ans, Abanda Etienne Tanuy 30 ans et Félix Fonuy 28 ans avaient été arrêtés par les éléments du groupement territorial du Mfoundi. Ils étaient en train d’essayer d’injecter 200.000 FCFA dans le circuit. Unique dénominateur commun, tous ces délinquants avaient pour point de repère soit la Briqueterie ou alors Melen.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter