Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 10Article 607288

Actualités of Saturday, 10 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Christophe Bobiokono charge encore James Mouangue Kobila

James Mouangue Kobila ne fait pas un travail sérieux. James Mouangue Kobila ne fait pas un travail sérieux.

L’ancien membre de la Commission nationale des droits de l’homme du Cameroun vient de faire une sortie.

Le directeur de publication de Kalara pense que le président de la commission des droits de l’homme du Cameroun fait de l'administration au lieu de défendre les Droits humains.

Selon Christophe Bobiokono, l’équipe à James Mouangue Kobila ne fait pas un travail sérieux dans la défense des droits de l’homme.

On croyait leurs guéguerres finies avec la création de la nouvelle commission des droits de l’homme du Cameroun, mais les différents entre Christophe Bobiokono, directeur de publication du journal Kalara et James Mouangue Kobila, président de commission des droits de l’homme du Cameroun, s’enveniment. Dans une récente sortie, Christophe Bobiokono ne manquait pas de tancer celui qui est la tête de la commission des droits de l’homme et qui semble jouer le rôle de caisse de raisonnance de l’Etat. « la lecture de votre communiqué laisse croire que vous vous êtes contenté de réagir en observant simplement les vidéos en circulation. Vous ne donnez pas l'impression que vos équipes ont mené la moindre enquête pour aller au-delà des images en circulation. Maintenant que la Commission abrite le Mécanisme national contre la Torture, vous ne donnez pas l'impression que les cas qui laissent entrevoir l'implication des fonctionnaires ou assimilés, à l'exemple des gendarmes, vous préoccupent de façon sérieuse...Le réflexe qui apparaît, le seul pourrait-on dire, c'est le recours et l'écho donné aux affirmations du colonel Cyrille Serge Atonfack, dont vous devenez curieusement la caisse de raisonnance... Même pas le ministre de la Défense lui-même. », écrit Christophe Bobiokono

Les sanctions

Pour Christophe Bobiokono, la commission que dirige James Mouangue Kobila ne joue pas assez son rôle, « à quoi servent donc toutes ces personnes qui travaillent avec vous ? Ces champions de l'enquête autoproclammés ? Ces antennes présentes dans la plupart des régions ?Peut-on espérer que tous les cas portés à la connaissance de la Commission feront l'objet d'enquêtes sérieuses et de suivi efficace pour que les contrevenants à la Loi soient sanctionnés ? », se demande-t-il avant d’ajouter : « Si les Camerounais doivent se contenter des communiqués superficiels, ils pourront comprendre et accepter que la Commission continue d'être la structure de l'Etat qui bénéficie du chapitre budgétaire le plus maigrichon de la loi de finances. »

Rejoignez notre newsletter!