Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 23Article 543616

General News of Wednesday, 23 September 2020

Source: Arol Ketch

'Chefs Sawa, j'ai lu avec beaucoup de dégoût les fatwas que vous avez lancés contre les manifestants'

Chefs Sawa, ayez même souvent honte! J'ai lu avec beaucoup de dégoût les fatwas que vous avez lancés contre les manifestants pacifiques, j'ai appris avec consternation que de nombreux manifestants pacifiques ont été dénoncés aujourd'hui et livrés à la police comme au temps du régime de Vichy.

Je vois certaines pages communautaires se moquer des manifestants pacifiques à Douala. Au lieu de cristalliser la haine et l'aigreur, utilisez votre énergie déjà pour honorer les icônes Sawa.

Le ministre de la culture du Cameroun et le délégué du gouvernement de la ville de Douala étaient allés au Burkina Faso pour soutenir le Cinéaste Camerounais Dikongué Pipa pour qui une statue a été érigée.
Mais vous n'avez pas honte ?

Dikongué Pipa n'a jamais été honoré au Cameroun par un quelconque ministre de la culture. Le délégué du gouvernement de la ville de Douala n'a même jamais daigné baptiser une rue en son nom.

Dans son pays, il n'existe pas même pas de salle de cinéma. Combien de jeunes Camerounais ont pu voir les films de Dikongué Pipa ? Même à la télévision nationale, vous n'aurez pas pu les diffuser ?

Même dans vos villages avez vous déjà diffusé le film muna moto qui célèbre plusieurs pans de la culture Sawa ?

Tout ce qui vous intéresse ce sont les débats sur qui est autochtone, qui est allogène !

Utilisez l'argent des frais de voyages là avec vos délégations pléthoriques ou l'agent qu'on vous donne pour vous acheter afin de rendre de dignes hommages au Cameroun à vos icônes en construisant des monuments en son honneur.

Arol Ketch

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter