Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 31Article 585052

Actualités of Wednesday, 31 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Charles Ndongo en route pour Kondengui?

Charles Ndongo Charles Ndongo

Avec les multiples scandales financiers dans lesquels il s'est embourbé depuis plusieurs années, tout porte à croire que Charles Ndongo, actuel directeur général de la CRTV finira comme ses prédécesseurs à Kondengui.

Ce n'est pas une prédiction, mais simple déduction. Car il faut tout simplement croire que les anciens directeurs de la CRTV finissent souvent en prison et les raisons pour que Charles Ndongo y atterrit, tout comme Amadou Vamoulké et Mendo Zé ne manquent pas. Combien de fois n'a-t-il pas été accusé d'avoir détourné certains fonds? La dernière accusation, est celle des fonds débloqués pour les journalistes dans le cadre de la CAN U 17 qu'a récemment accueilli le Cameroun.


Le cas Vamoulké

Incarcéré depuis juillet 2016, le prédécesseur de Charles Ndongo à la tête de la Cameroon Radio Television (CRTV) est accusé d’un détournement de plus de 3 milliards et demi de francs CFA dans les caisses de la CRTV. Entreprise de la presse d’Etat qu’il a dirigé entre 2005 et 2016. Vamoulké s’est rendu au tribunal plus de 20 fois. Et pour toutes les fois, le juge a prononcé un renvoi.

Une situation qui ne va pas pour plaire à Maître Alice Nkom qui assure sa défense, ainsi qu’à toutes les organisations internationales mobilisées pour réclamer la libération du journaliste.

Mendo Zé

Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la CRTV, a été condamné à vingt ans de prison ferme. Il était en détention provisoire depuis 2014 à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Il a été reconnu coupable du détournement de 18 milliards de francs CFA (environ 27,4 millions d’euros) dans les budgets de fonctionnement de la télévision nationale en 2004 et 2005.

Dans la même affaire, Polycarpe Abah Abah, ancien ministre des Finances, a écopé de dix-huit ans de prison ferme. Emprisonné au secrétariat d’État à la Défense, où il purge une peine de vingt ans de prison dont il a écopé dans une autre affaire, il était accusé d’avoir détourné 205,873 millions de francs CFA des caisses de la CRTV.

Rejoignez notre newsletter!