Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 07Article 577906

Actualités of Sunday, 7 March 2021

Source: actucameroun.com

'Ceux qui sont restés au Cameroun l’ont construit seuls, sans la contribution de ceux qui sont partis'

'Ceux qui sont restés au Cameroun l’ont construit seuls, sans la contribution de ceux qui sont parti 'Ceux qui sont restés au Cameroun l’ont construit seuls, sans la contribution de ceux qui sont parti

Ministre délégué auprès du ministre de la Justice, ce dernier a pondu un pamphlet ce samedi 06 février où il est contre la double nationalité.
« Le Cameroun, loin d’être seulement la propriété des populations camerounaises, est surtout le propriétaire de tous ceux qui ont été engendrés sur son sol, le nourricier et le protecteur de tous les individus que le destin a choisi d’engendrer sur son territoire. Ceux-ci ont donc l’obligation de construire et protéger le Cameroun, ceci en compétition avec d’autres pays qui ont chacun leur équipe remplissant le même rôle », écrit Jean De Dieu Momo dans une tribune ce samedi.

Il affirme par ailleurs que certains ont trahi le Cameroun en prenant d’autres nationalités. « Il se trouve que certains de nos enfants, en violation de ce sacro-saint principe, ont abandonné leur équipe pour aller jouer dans l’équipe de l’adversaire, construire le pays étranger. Certes l’on peut aller dans l’équipe adverse afin de copier ses stratégies pour revenir améliorer le système de défense de sa propre équipe, ou même travailler à la prospérité de sa famille restée au pays. Certaines diasporas envoient bien des fonds dans leur pays », poursuit-il.

Cameroun
D’après le ministre de Paul Biya, le Cameroun est en droit d’attendre de ceux qui ont bénéficié des bourses du Gouvernement pour aller se former à l’étranger, qu’ils reviennent bâtir leur pays. « Ceux qui sont restés au Cameroun l’ont construit seuls, sans la contribution de ceux qui sont partis et qui veulent la double nationalité pour pouvoir profiter indûment du travail des autres », souligne Momo.



« Quand ils reviennent au pays ils marchent sur la route qu’ils n’ont pas contribué à construire. Ils boivent notre eau et utilisent notre électricité pour s’éclairer. Et nous insultent en rentrant chez eux. À l’étranger. Ce sont ceux-là que je fustige ici et non de braves camerounais de la diaspora utile qui portent leur pays dans leur cœur. Je parle ici de ceux qui veulent brader notre souveraineté durement acquise aux pays de leur référence », a-t-il indiqué.

Double nationalité


Jean De Dieu Momo, écrit par ailleurs que le Cameroun forme ses enfants jusqu’en maîtrise et doctorat et certains s’en vont pour des études de recherches et ne reviennent plus, ils s’installent ailleurs, servent ailleurs, fructifient le captal des autres pays au détriment du leur, ceci sous le prétexte qu’ils partent « se chercher ».

« Voilà un produit fini par les soins du Cameroun qui s’en va vendre son expertise à la concurrence! Et ils nous critiquent en Payant leurs impôts ailleurs et en remplissant les caisses d’autres états qui, sur la scène internationale, sont en compétition avec le leur, et ils sont les premiers à revendiquer violemment la double nationalité! Et ils se prennent pour des héros en nous donnant des leçons! Ce n’est pas le monde à l’envers? », a-t-il conclu.

Rejoignez notre newsletter!