Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588457

General News of Monday, 12 April 2021

Source: cameroonintelligencereport.com

'Ceux qui ont contribué au maintien au pouvoir du président Biya décèdent !'

2021 est une année définie par la pandémie dévastatrice de coronavirus; La République du Cameroun est en train de perdre des défenseurs emblématiques du RDPC au pouvoir, qui ont contribué à garantir le maintien au pouvoir du président Biya.

Beaucoup de leurs noms occupent une place prépondérante dans la conscience collective - Edmond Félix Etoundi, Garga Alim Hayatou, Monkam Pascal, Essomba Pierre, Martin Aristide Okouda - mais les restrictions de Covid-19 ne limitent pas la capacité du public du RDPC à pleurer sa perte en un an. qui assiste à près d'un millier de décès dus au coronavirus.

Le cardinal Tumi, un ardent défenseur de la justice sociale qui a toujours voué une grande passion et un grand engagement aux gens de son diocèse, est décédé le 3 avril. Au moment où nous écrivons, il n'y a pas eu de réaction de la part de la présidence de la république.

Mais Dieu dit quelque chose alors que le régime de Biya continue de dire au revoir à beaucoup de ses disciples. Une crème de personnalités politiques et économiques du RDPC est décédée en 2021.

Certains des décès de 2021 ont frappé des barons relativement du régime corrompu de Yaoundé, laissant aux Camerounais une sorte de sentiment de schadenfreude.

Voici un appel nominal de quelques personnalités influentes du RDPC décédées récemment (la cause du décès non citée comme Covid-19 comme le VIH est une stigmatisation à La République du Cameroun:

Edmond Félix Etoundi était le président-directeur général de Finexs SA, l'une des plus grandes entreprises de transport interurbain au Cameroun. Il laisse derrière lui un riche héritage du RDPC qui révèle une fantastique réussite du régime Biya d'un autodidacte.



Garga Alim Hayatou , secrétaire d'État auprès du ministre de la Santé publique chargé de la lutte contre les épidémies et pandémies et le lamido de Garoua a été abattu par le coronavirus.

Monkam Pascal , un industriel, un homme d'affaires. Il avait un attachement particulier au régime de Biya et aux institutions corrompues du Cameroun.

Martin Aristide Okouda , l'ancien ministre des Travaux publics, est décédé le vendredi 9 avril 2021 des suites d'une maladie à Paris, en France. 70 ans

Le chef Mukete, ancien dirigeant traditionnel des Bafaws serait décédé d'une maladie inconnue

Gervais Mendo Ze , ancien ministre du cabinet et directeur général de la radio et télévision camerounaise (CRTV) est décédé après avoir été libéré de la prison de sécurité maximale de Kondengui.

La princesse Rabiatou Mamboune Njoya , sœur du sultan de Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya, est décédée le 9 avril 2021,

Gargoum Adoum, vice-ministre des Affaires étrangères,

Magnat des affaires Alim Boukaro

Essomba Pierre , secrétaire général au ministère de l'Administration territoriale

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter