Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 30Article 509215

General News of Thursday, 30 April 2020

Source: lanouvellerepublique.fr

Cette Française va mourir au Cameroun faute de médicaments

Une maman inquiète. Très inquiète même. Ce jeudi 30 avril 2020, cette femme, d'origine camerounaise et de nationalité française, nous a contactés. Pour attirer l'attention sur ses deux filles.

Rachelle et Laurène sont parties au Cameroun le 25 février dernier pour un séjour dans leur famille. La première a 23 ans et est cuisinière. La seconde est âgée de 21 ans et travaillait dans un Ehpad comme aide-soignante à Tours avant de prendre l'avion. L'une et l'autre étaient en CDD.

Le confinement et la fermeture des frontières les ont empêchées de rentrer en France, le 6 avril.

Les avions de Brussels Airlines ont été annulés les uns après les autres. Hier soir, les deux jeunes femmes et leurs parents apprenaient que le prochain vol, prévu le 15 mai prochain, était annulé. Prochaine date annoncée, le 2 juin.

Sauf que Rachelle ne peut pas attendre. Greffée du foie en 2014 au CHRU à Tours, la jeune femme doit prendre des médicaments anti-rejet à vie. Elle dispose de ce qu'il faut jusqu'au 15 mai. Pas au-delà.

Compte tenu du report successif des avions, Nathalie Ekaka Zephirin, leur mère, a fait partie un colis de médicaments afin qu'il n'y ait pas d'interruption de traitement. Qui, dans le cas de Rachelle, pourrait être fatale au bout de trois jours.




Elle va se retrouver sans médicament et en danger. Elle a fait plusieurs pharmacies sur place et elles n'ont les médicaments qu'elle doit prendre

Nathalie Ekaka Zephirin, maman de Rachelle, Esvres


" J'ai envoyé par Colissimo de la Poste des médicaments le 9 avril que l'hôpital m'a donnés afin de pallier ,cela fait 3 fois que je me déplace à la Poste pour savoir si le colis est bien arrivé , et on me dit que le colis n'est pas parti de Paris, alors qu'elle aurait du recevoir le colis aujourd'hui, le 30 avril ",

explique Nathalie Ekaka Zephirin qui a rempli un formulaire de réclamation bien dérisoire eu égard à la situation. "Je suis sortie de la Poste à Tours avec les larmes aux yeux ", indique-t-elle au téléphone ce jeudi midi.

Sa fille cadette, elle, est enceinte de trois mois désormais. A noter que les deux jeunes femmes n'ont pas encore la nationalité française. Pour Rachelle, son titre de séjour prend fin le 24 juin.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter