Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 25Article 569092

Actualités Régionales of Monday, 25 January 2021

Source: mimimefos.com

Certains étudiants sympathisent avec les séparatistes - le Sous-Préfet Simon Emile Mooh

L'officier divisionnaire de Mezam dans la région du Nord-Ouest du Cameroun a déclaré qu'une enquête est à mi-chemin pour démêler la source de deux incidents d'incendie distincts enregistrés à l'école secondaire presbytérienne de Mankon ce week-end.

Simon Emile Mooh, lors d'une visite sur le campus du PSS Mankon dimanche 24 janvier 2021, a déclaré à la presse que «… nous avons une liste d'étudiants suspects qui sympathisent probablement avec les terroristes».

Pour l'administrateur, les huit étudiants présumés ne se sont pas présentés auparavant à un conseil de discipline du PSS Mankon où ils ont été convoqués.

Bien que les noms des étudiants n'aient pas été divulgués, les responsables affirment que la plupart des suspects étaient absents du service religieux dimanche 24 janvier, une action considérée comme déplacée et un crime dans une école missionnaire comme PSS Mankon.




Une source du PSS Mankon a laissé entendre que certains étudiants convoqués au conseil de discipline avaient promis d'attaquer le campus avant même les incendies des vendredi 22 et samedi 23 2021.

Le secrétaire à l'éducation presbytérienne n'a pas donné de faits et chiffres authentiques sur les dommages subis. Malgré cela, un communiqué signé par le modérateur de l'Église presbytérienne du Cameroun, PCC, indique que trois dortoirs ont été touchés et que les biens des étudiants ont été endommagés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter