Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 21Article 568474

General News of Thursday, 21 January 2021

Source: Actu Cameroun

Certains chefs traditionnels de la région de l’Ouest sont instrumentalisés par Kamto - Atanga Nji

Pour le Minat, mémorandum de certains chefs traditionnels de la région de l’Ouest n’est qu’une copie du programme politique d’un leader de parti politique originaire de cette région.

De retour de Bamenda où il est allé évaluer les mesures prises pour conjurer la crise anglophone, Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale (Minat), a fait un tour dans le chef-lieu de la région de l’Ouest.

Il a eu mercredi 20 janvier 2020, une séance de travail avec environ 60 chefs supérieurs (de premier et deuxième degrés) de la région, dont le sultan-roi des Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya et Jean Rameau Sokoudjou de Bamendjou. En fait de séance de travail, le membre du gouvernement a rappelé à l’ordre les chefs traditionnels, dont certains selon lui, se sont éloignées de leurs missions, pour ne pas dire qu’ils se sont égarés.

Le Minat a fait savoir que «le chef traditionnel doit rester le garant des us et coutumes de nos terroirs. Il ne saurait donc se mêler ou mêler ses populations au combat politique, mais impulser le développement au moment il est partie prenante du processus de décentralisation», rapporte la radio d’Etat (CRTV).


La réaction du MRC

Pour Paul Atanga Nji, renseigne la CRTV, « le mémorandum de certains chefs traditionnels de la région de l’Ouest n’est qu’une copie du programme politique d’un leader de parti politique originaire de cette région». Une manière pour le ministre de voir l’ombre de Maurice Kamto, le leader du MRC dans cette initiative. Selon le patron du Minat, les «chefs traditionnels ne sauraient être manipulés, encore moins instrumentalisés».


Joint par notre confrère de Camerbe, un cadre du MRC (Mouvement pour la Renaissance du cameroun) affirme que le ministre de l’Administration territoriale « figure en tête de liste de ceux du pouvoir qui trouve en toute revendication légitime du peuple un alibi pour parler du MRC ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter