Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 12Article 607666

Actualités of Monday, 12 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Ce qui s'est réellement passé entre le ministre des sports, le sous-préfet de Yaoundé II et la Fecafoot.

La journée de lundi a été particulièrement folle La journée de lundi a été particulièrement folle

Ce lundi a été marqué par une actualité les plus ubuesques.

L’assemblée générale de la Fecafoot a été interdite par une note du sous-préfet de Yaoundé I

Quelques heures plus tard, la Fifa envoie une correspondance pour confirmer que L’assemblée générale de la Fecafoot doit se tenir.

Coincé, le sous-préfet se dédit et confirme l’assemblée générale de la Fecafoot en se mettant à dos le ministre des sports.
La journée de lundi a été particulièrement folle. En 3 heures de temps seulement le pays a été secoué par une actualité qui laisse encore pantois certains observateurs. C’est d’abord le ministre Narcisse Mouelle Kombi qui interdit l'assemblée générale de la Fecafoot. Le ministre des Sports invitait le président de la Fédération camerounaise de football à annuler l’Assemblée générale extraordinaire prévue. Mias Seidou Mbombo Mjoya n’a pas tenu compte des recommandations de tutelle. Au moment où l'assemblée générale de la Fecafoot était en train d’être lancée, le sous-préfet de Yaoundé II a fait son entrée en jeu. Dans un communiqué qu’il a signé interdisant la tenue de cette assemblée, Mamadi Mahamat évoque notamment le non-respect de l’esprit des sentences rendues par le TAS et le CCA (CNOSC) induisant l’illégitimité des personnes convoquées à cette assemblée.
Contre toute attente, La Fifa sort quelques minutes après avec un communiqué qui autorise la tenue de cette assemblée. La FIFA soutient sa position par la décision du tribunal Arbitral du Sport (TAS) du 15 janvier 2021 selon laquelle "le TAS a considéré qu'il appartenait aux organes actuellement en place à la FACAFOOT de finaliser dans les meilleurs délais le processus d'adoption des statuts et des textes réglementaires dans le respect des statuts 2021, avant de procéder à de nouvelles élections. »

Le rétropédalage du Sous-préfet

Coincé par la décision de la Fifa qui réhabilite l’assemblée générale de la Fecafoot, l’autorité administrative a été obligée de se rebiffer, moins d’une heure après sa décision interdisant la tenue de l’Assemblée générale. Dans son communiqué le sous-préfet annule les sa propre décision datant du 12 juillet relative à l’interdiction de la tenue de l’assemblée générale de la Fecafoot. Et confirme que la réunion prévue demain le 13 juillet à l’hôtel Mont Febe peut désormais se tenir. Un rétropédalage qui fait jaser au sein de l’opinion.

Rejoignez notre newsletter!