Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 23Article 529723

General News of Thursday, 23 July 2020

Source: Le Bled Parle

Ce que pense Cabral Libii de l'assassinat du gendarme à cause de 100 f CFA à Douala


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le député de l’Assemblée nationale a extériorisé sa colère pour condamner l’assassinat d’un gendarme camerounais à l’agence Finexs voyage de Douala pour défaut de paiement des frais d’utilisation des toilettes.

«J'ai appris avec effroi et consternation la mort d'un compatriote, jeune gendarme suite à une altercation inexplicable et inexcusable. À en croire les informations et les images virales qui circulent sur la toile, les faits se seraient déroulés à Douala dans une agence de voyage ayant pignon sur rue, au motif d'une insignifiante somme d'argent représentant les frais d'utilisation des toilettes dites publiques. Je condamne fermement les faits ayant conduit à ce drame et demande aux autorités compétentes de mener sans délais les enquêtes pour informer l'opinion des circonstances exactes de ce scandale pour dire le moins et engager contre les coupables des poursuites judiciaires nécessaires. De même, il urge pour les responsables en charge du ministère des transports de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour éviter aux passagers toutes sortes de tracasseries et de désagréments observés dans les compagnies de transport. Quel que soit le bout par lequel l'on considère la chose, c'est intolérable. Je joins enfin ma voix à celle de toute la grande famille du Pcrn pour exprimer à celles biologique et de nos forces de défenses notre profonde compassion émue et l'expression de nos condoléances attristées ». A écrit Cabral Libii ce jour sur Facebook.


Retour sur les faits

En attendant le départ de leur bus pour la cité capitale, deux gendarmes qui revenaient d’une mission dans la région du Sud-ouest, se sont rendus dans les toilettes de le l’agence de voyage ci-dessous évoquée pour se soulager. Une fois qu’ils auront terminé, ils seront pris d’assaut par des vigiles de l’entreprise de transport qui leur réclament à chacun 100 Fcfa. Ne possédant pas de petite monnaie pour régler cette modeste facture, ils vont proposer à ces derniers de patienter le temps qu’ils obtiennent cette somme auprès des petits commerces. Chose que les employés de Finexs voyage vont refuser. Très vite, le refus se mue en violente bagarre à l’issue de laquelle l’un des gendarmes va trouver la mort et l’autre admis en soins intensifs.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter