Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 31Article 570325

General News of Sunday, 31 January 2021

Source: Actu Cameroun

Ce monsieur qui souffle sur la colline de Bamendjou n’est pas roi - Emmanuel Nkom

Membre du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) nommé par Paul Biya, le président de la République du Cameroun, il soutient que sa majesté Sokoudjo, n’est pas un chef traditionnel.

Ce dimanche 31 janvier 2021, Hervé Emmanuel Nkom, est sur le plateau de Canal Presse. Il s’agit d’une émission de débat dominical diffusée sur Canal 2 international, une télévision privée émettant depuis Douala au Cameroun. Sur la table de débat pour cette émission, la crise entre L’Etat et certains chefs traditionnels. Le prétexte pour ce sujet est la mise en garde du préfet des Hauts-Plateaux à sa majesté Sokoudjou, le roi des Bamendjou.

Pour ce cadre politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, nommé par le vieux lion, le chef Sokoudjou, n’est pas un roi. « Je suis désolé mais ce monsieur qui souffle sur la colline de Bamendjou n’est pas roi… Il est peut-être chef de son village mais il n’est pas roi. Nous sommes dans une République et non dans une royauté…Le droit est clair, le seul roi dans une République c’est le président de la République », a-t-il affirmé sur le plateau de la télévision.


Putschiste

C’est le premier cadre du Rdpc qui critique le roi des Bamendjou pour le moment. On se souvient que dimanche dernier sur le plateau d’Equinoxe télévision Messanga Nyamding apportait son soutien à ce chef traditionnel. « Sa majesté Soukoudjou n’est pas n’importe qui. Nous ne partageons pas les idées politiques. Mais cela ne devrait pas l’enlever son pouvoir de gardien des traditions. Il est héritier d’une chefferie qui date de plus d’un siècle or l’état n’arrive qu’en 1960. Faisons attention », avait indiqué le Pr Messanga Nyamding

« Je suis chef traditionnel à Yabassi. Je tiens des réunions coutumières et politiques et jamais on m’a demandé une autorisation. Pourquoi le demandé à d’autres parce qu’il ne sommes pas du même bord politique ? Ce préfet est un putschiste pour soulever le peuple Bamileke contre mon champion le président Biya », concluait-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter