Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 08Article 518740

General News of Monday, 8 June 2020

Source: mediatudecmr.com

Carnet noir: fin de la bataille entre Isidore Modjo et la CRTV


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Isidore Modjo est décédé ce 07 juin 2020. L’homme qui a réalisé les habillements sonores pour certains programmes de la CRTV avait mené entre 2015 et 2018 une intense bataille judiciaire avec son ancien employeur au sujet des droits d’auteurs de ses différents habillages. Malgré une victoire éclatante, le cinéaste n’aura pas célébré longtemps son succès.

Les épisodes du film entre Isidore Modjo et la CRTV sont encore si frais dans les esprits. En effet, le cinéaste réclamant au média national la coquette somme d’un milliard 800 millions de FCFA avait su meubler l’actualité par ses coups d’éclats. En effet, il était allé jusqu’à poser un cercueil à l’entrée du ministère de la Communication avec l’inscription « Payez moi ou tuez moi ». Sa question et son combat, avaient reçu l’assentissement de Philemon Yang, Premier ministre d’alors, qui avait pris en date du 29 mars 2017, une ordonnance exigeant qu’il soit rétabli dans ses droits. De la décision à l’acte, le chemin avait cependant été long, le cinéaste étant même traîné devant les juridictions pour des accusations de troubles à l’ordre public.

N’abandonnant pas, il avait dû batailler ferme sur ces nouveaux fronts judiciaires pour rentrer en possession de ses droits. Cependant, sur la somme demandée, il n’avait reçu que 50 millions de FCFA, une somme qu’il avait decaissé tout en accusant Issa Tchiroma Bakary le président du conseil d’administration de la CRTV en ce temps là et Charles Ndongo son directeur général d’avoir violé les prescriptions du chef du gouvernement. C’était en octobre 2018. Cependant, 20 mois seulement après cette victoire en demi-teinte, Isidore Modjo qui continuent espérer recevoir le reste de son dû a cassé sa pipe, victime d’une courte maladie.

Promoteur du studio Karel et cofondateur de Sky One radio, il était aussi un homme d’affaire hors paire. Comme cinéaste, il a réalisé de nombreux films et téléfilms et produit plusieurs succès dont Donzy, l’arnaqueur arnaqué en 2007 ou les Emeraudes en 2006. Il était en outre militant du rassemblement démocratique du peuple camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter