Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 13Article 534466

General News of Thursday, 13 August 2020

Source: newsclic.info

Carnet noir: décès de Jean Claude Tsila entre pleurs et réjouissances

Comme nous l’annoncions hier dans notre parution de l’article qui annonçait le décès de Jean Claude Tsila, préfet du Mfoundi, décédé ce mercredi 12 Août des suites d’un Accident Vasculaire cérébral à l’hôpital général de Yaoundé; la mort de celui-ci est décrite en même temps comme une grosse perte pour certains mais aussi comme un soulagement pour d’autres.
En effet, depuis l’annonce du décès du vaillant Préfet, on assiste à un décor de pleurs et de joie en même temps.

De son vivant, le préfet s’est souvent investit dans les affaires citoyennes et administratives dans le but de recadrer et gérer les affaires comme un véritable manager. Sauf que dans ses démarches, nombreux sont ceux qui n’ont pas souvent été très d’accord, ceci s’illustre par le cas de la MIDA (Migration pour le Développement en Afrique) une affaire qui avait mené à la perte de bons nombre de camerounais souscripteurs à cause de la décision du Préfet de démanteler cette opération. Aussi, une autre décision d’interdire à une période donnée, les veillées des deuils lui avait valu le mépris et la rage de certains camerounais. Sans compter qu’il était un combattant ferme et engagé du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Âgé de 65 ans, Jean Claude Tsila était préfet du Mfoundi depuis 2010. Il avait succédé à Joseph Beti Assomo l’actuel ministre camerounais de la Défense. Et bien que certains se réjouissent de la mort de ce dernier, d’autres par contre y voient une grosse perte nationale.

Jean Claude Tsila s’en est allé mais ses œuvres et réalisations resteront témoigner du grand homme qu’il a su être de son vivant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter