Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 30Article 509032

General News of Thursday, 30 April 2020

Source: Cameroon Info

Carlos Kameni, Aurélien Chedjou, Marlène Emvoutou et l'histoire de la grossesse

La saison des révélations et des confessions bat son plein chez les anciens Lions Indomptables. Après Samuel Eto’o, c’est désormais au tour d’Aurélien Chedjou de squatter le banc des accusés. Marlène Emvoutou, candidate malheureuse à l’élection de la présidence de la Fédération camerounaise de Football en 2013, a révélé, dans une déclaration particulièrement musclée adressée au promoteur du site Le Bled Parle, avoir eu une relation intime avec l’ancien international Camerounais.

Publiée sur le réseau social Facebook et effacée par l’intéressée quelques heures plus tard, ladite déclaration était en fait un démenti apportée par cette dernière, aux informations relayées par le site d’informations susmentionné. Des informations dont la substance indiquait que Marlène Emvoutou aurait entretenu pendant des années, une idylle avec l’ancien gardien des Lions Indomptables Idriss Carlos Kameni.

«Nous n’avons jamais entretenu une idylle amoureuse comme je lis partout. Mais il s’est noué entre nous, une amitié qui s’est muée au fil du temps, en un flirt. Nous étions en 1996.En 2010, j’entretenais une relation professionnelle avec Carlos, on l’a d’ailleurs vu parrainer mon projet au Cameroun. Je ne l’ai jamais rencontré pendant la compétition en Angola, Ernest Obama et Francis Bonga qui partageaient ma suite dans un hôtel peuvent témoigner» a-t-elle expliqué.

Si l’ancien cadre de la CRTV explique qu’elle n’a eu qu’une relation platonique avec l’ancien gardien de l’Espanol de Barcelone, elle a cependant avoué, dans la même publication, avoir partagé la vie d'Aurélien Chedjou.

«Celui qui n’est jamais cité nulle part, tellement notre relation n’a jamais été connue jusqu’à ce que mon meilleur ami balance. Pourtant ce ne sont pas les témoins de nos scandales en boite de nuit au Cameroun, ou alors dans un hôtel en Afrique du sud qui manquent».

Poussant son analyse plus loin, Marlene estime que son idylle avec l’actuel sociétaire d’Amiens en France n’a jamais été relayée dans les médias, en raison de l’appartenance ethnique de ce dernier.

«Il a toujours été protégé par la presse, peut-être parce qu’il est Baham, Bamendjou comme Kamto et le tonitruant roi Soukoudjou. C’est bien Aurélien Chedjou, et il est le seul qui peut dire si j’ai déjà été enceinte d’un joueur de football ou non. Donc sachez que j’ai fréquenté Aurélien, et cela n’a jamais fait les choux gras de la presse. Car, c’est mon ami journaliste qui jouait les intermédiaires entre Aurélien et moi. Je ne vivais pas au Cameroun et je n’étais pas encore à la Fécafoot», explique-t-elle

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter