Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 21Article 485998

General News of Tuesday, 21 January 2020

Source: lebledparle.com

Can 2021/Momo répond à Ngono : ‘le retard réside uniquement dans nos têtes’

Jean De Dieu Momo réagit à la sortie de J. Rémy Ngono sur RFI qui a voulu dénigrer la qualité des infrastructures sportives devant abriter le CHAN 2020 et la CAN 2021.

nvité de la Célèbre émission Le débat africain diffusée sur RFI et présentée par le Camerounais Alain Foka ce 19 janvier 2020, J. Rémy Ngono a critiqué les stades de football devant abriter le championnat d’Afrique des Nations(CHAN) 2020 et la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021).

Après que l’ancien animateur à la radio Siantou a été repris sur le même plateau par Constant Omari, vice-président de la Confédération africaine de football(CAN), Jean De Dieu Momo réagit à son tour sur le même sujet.



Pour le membre du gouvernement, Rome se s’est pas construit en un jour. De ce fait l’on doit reconnaitre le mérite de ce qui est fait pour l’évolution du Cameroun.

Autant mieux faire des critiques constructives que d’en faire pour le simple plaisir de dénigrer. Ce réflexe participerait de l’esprit patriotique quel que soit le coin du monde où l’on se trouve.

En tous cas, c’est ce qui ressort de cette publication du ministre délégué auprès du ministre de la Justice sur sa page Facebook ce 20 janvier 2020 et dont Lebleledparle.com vous propose l’intégralité.



S’il vous plait cessons de dénigrer en permanence notre pays. Arrêtons-nous un instant pour admirer le chemin déjà parcouru afin d’ajuster notre tir pour de nouvelles conquêtes. Le Cameroun ne se construit pas en un seul jour. Regardez ce que nous avons fait depuis 1960. Voici la poste centrale en 1968. Et regardez-là aujourd’hui. Le retard réside uniquement dans nos têtes. Et cela ne nous avance pas. Nous ne voyons jamais nos victoires car nous sommes trop occupés à critiquer ce qui n’a pas encore été fait mais qui sera nécessairement fait demain. Mais je dois vous dire que cette attitude de dénigrement systématique n’est pas héroïque. Elle est simplement pitoyable car les acteurs ubuesques de cette autodestruction font plus de mal à leur pays que de bien. La critique constructive est mieux que ce dénigrement dont le but est de détruire ce qui a été construit. Ceux-là ne savent pas qu’ils font le jeu des prédateurs au service desquels ils sont. Ils ne savent pas qu’ils constituent l’arme des ennemis de notre pays. Ils ne savent pas qu’on les utilise pour séparer le corps (le peuple) de la tête dirigeante du pays pour éviter que les deux ne fassent corps, un corps plus soudé et donc résistant. J’ai découvert que tous nos efforts doivent consister à relier la tête au reste du corps pour former un bouclier autour de notre pays. La situation actuelle est celle d’un papa qui est attaqué et entravé par ses propres enfants dans sa lutte héroïque contre le dragon pour protéger précisément ses enfants. C’est exactement cela. Pendant que les gouvernants luttent contre les prédateurs internationaux ce sont les fils du pays qui se mettent contre leur pays pour lutter aux côtés des prédateurs qu’ils appellent de tous leurs vœux. Voici la vérité. Et ils n’ont pas conscience d’agir mal. Pire ils se prennent pour des héros libérateurs. L’enjeu ici est donc de les instruire sur les réalités géopolitiques du monde et le rôle néfaste qui est le leur.

Fo'o Dzakeutonpoug

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter