Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 12Article 566471

General News of Tuesday, 12 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Camerounweb Awards 2020 : votez pour le scandale de l'année

De nombreux scandales ont marqué l’année 2020 au Cameroun. La rédaction de Cameroun a retenu pour vous ces cinq qui ont affecté des personnalités de divers secteurs. Hommes d’affaires, journalistes, artistes, hommes politiques tous ont-ils sont nombreux à être impliqués dans des affaires qui ont écorné leurs images et réputations.








Les écoutes téléphoniques d’Amougou Bélinga

legende




Si l’année 2020 a été rude pour le monde entier en raison de la pandémie du Covid-19, elle l’a été encore plus pour l’homme d'affaires camerounais Amougou Belinga. Le patron du groupe Anecdote a été cité dans plusieurs scandales. L’un des plus retentissant fut l’affaire des éléments sonores diffusés sur les réseaux sociaux et sur les médias du groupe, impliquant plusieurs personnalités du pays dans diverses magouilles.


Tout a commencé le 07 juillet 2020, avec la diffusion sur les réseaux d’une conversation téléphonique entre Jean-Pierre Amougou Belinga et l’ambassadeur du Cameroun en Centrafrique. Très en colère, le président du groupe l’ANECDOTE, insulte et humilie le diplomate sans lui donner le temps de répondre. « Vous les hommes de l’ouest là, vous êtes des pauvres types. Taisez-vous M. l’ambassadeur vous me la bouclez. Vous voulez que j’appelle le chef de l’Etat pour lui rendre compte ? Vous avez déjà mis les pieds dans un jet privé ? Je vous ai remis 40 millions, vous avez bouffez avec Kuemo », hurlait-il., L’ambassadeur sera convoqué à Yaoundé quelques jours plus tard par sa hiérarchie.


Les frasques de l’homme d’affaire se sont poursuivies avec ses déclarations incendiaires à l’endroit de peuple Beti, le traitant de paresseux. Durant la même période, un téléspectateur appelle dans l’émission Club d’Elite animé par Jean Jacques Ze, pour cribler le directeur général de la sûreté nationale Mbarga Nguele de graves accusations. Les conséquences de ces sorties tapageuses furent immédiates. Une interdiction de quitter le territoire camerounais fut lancée contre Amougou Belinga avec ordre de lui retirer son passeport. L’homme d'affaires se retrouve de plus en plus isolé. Entre temps son ancien collaborateur, un certain BACHIROU MAMOUDA brise le silence et accuse Amougou Belinga d’avoir mis sur écoute plusieurs personnalités du régime. Il révèle également que l’homme d'affaires se sert d’un de ses employés qu’il faisait passer pour Paul Biya pour extorquer de l’argent à ses victimes. L’empire Amougou vacille. Entre motions de soutiens et marches les proches et sympathisants d’Amougou usent de tous les moyens pour éviter la chute du grand Zomloa des Zomloa.


Les scandales de Brenda Biya

legende

En juin 2020, les Camerounais croyaient assister au début de la chute du régime Biya. Dans une vidéo des plus inimaginables, Brenda Biya, la fille du président de la République annonce être séquestrée dans son palais doré. Désemparée, elle appelle à l’aide et demande à ce que son dossier médical lui soit transmis pour qu’elle puisse se faire soigner en vain. Sur la toile, la rumeur sur la mort de Paul Biya refait surface. Les internautes se demandent où pouvait bien être les géniteurs de Brenda pour qu’elle se retrouvent dans cet état sur les réseaux sociaux.

L’hypothèse de la mort ou de la séquestration de Paul Biya est défendue par plusieurs analystes et médias. De son côté, Brenda Biya enchaîne les vidéos et publications sur les réseaux sociaux. Dans une de ses vidéos on la voit avec un de ses gardes qui tente de la raisonner en vain. Brenda souhaite sortir du palais. Elle fait savoir au monde entier qu’elle dort la porte ouverte. Ses gardes la surveillent nuit et jour.

La fille du président de la République serait séquestrée sur instruction des nouveaux patrons d’Edouti selon une partie de la presse camerounaise. Plusieurs clans se livreraient à une bataille féroce pour la succession de Paul Biya. D’une part, il est cité le nom de Franck Biya et son clan et d’autre part Ferdinand Ngoh Ngoh soutenu par la première dame Chantal Biya. Début juillet, un mois après les scandales en série de Brenda Biya, elle est annoncée en occident avec sa mère. La fille du président de la République a finalement quitté sa prison dorée.

Affaire Ivana Essomba

legende

En juin 2020, le nom d’Ivana Essomba a fait le tour des réseaux sociaux au Cameroun. La fille de l’ancien président de Tonnerre Kalara Club de Yaoundé a assisté le 05 juin à l’assassinat violente et barbare du jeune Bryan Fombor. Les deux jeunes étaient à bord du même véhicule au moment du drame. Sur les réseaux sociaux, Ivana est accusée d’avoir un lien avec l’assassinat de son ami. Elle sera recherchée et détenue pendant plusieurs semaines par la police judiciaire dans le cadre de cette affaire.


Avant son arrestation, elle avait fait quelques heures après le drame une série de vidéos dans lesquelles elle disait avoir affronté les assassins de Bryan qui tentaient en vain de lui arracher son téléphone. Ivana avec une froideur sans pareille demande au Cameroun d’apprendre de ce qui venait d’arriver à son ami
« L’ex présentatrice de Vision 4, souvent citée dans de mœurs et les chroniques à scandale de la cité capitale a, dans dans une vidéo postée sur Snapchat a eu le temps de… mettre des filtres, faire la miss, préciser que les agresseurs lui ont cassé un ongle , et n’ont pas pu arracher son téléphone… dans une froideur indescriptible et scandaleuse, elle invite les jeunes à se tirer les leçons de cette sombre affaire, en précisant « Ça doit servir de leçon aux autres. » ; sans aucun respect pour la dépouille du disparu , fils unique et de sa mère ; affligée », avait écrit nos confrères de Newsclic.com à l’époque.


Durant sa détention, Ivana Essomba bénéficierait des traitements de faveurs. Selon certaines sources, elle rentrait clandestinement se coucher chez elle certaines nuits. Les Camerounais se rappellent encore de la tentative de Bruno Bidjang d’introduire un téléphone portable dans la cellule de sa dulcinée. Cet acte va lui valoir quelques jours de détention. Jusqu’à présent les auteurs de l’assassinat de Bryan ne sont pas inquiétés et courent dans la nature.

Affaire Ernest Obama

legende


Son arrestation a surpris plus d’un et a fait le chou gras de la presse locale pendant plusieurs semaines. Le 18 juin 2020, contre toute attente, le tonitruant Directeur général de la télévision Vision 4 Ernest Obama fut arrêté sur son lieu de travail par des hommes en uniforme. Pieds nus, il sera conduit au SED où il passera plusieurs jours. Ernest Obama était accusé dans un premier temps « détournement de fonds, d’abus de confiance et de haute trahison ». Selon une partie de la presse camerounaise, le journaliste aurait mis en colère son ancien patron avec l’annonce de la publication de son prochain livre sur Paul Biya. D’autres sources évoquent également les liens du journaliste avec des hommes politiques centrafricains opposants au président Faustin-Archange Touadéra, ami personnel d’Amougou Belinga.


Les images de l’arrestation d’Obama diffusées au journal de 20h ont choqué plus d’un, poussant Me Claude Assira Engoute à commettre une tribune libre intitulée «Ernest Obama, la justice et nous».


L’avocat et enseignant d’université fustige la théâtralisation de l’arrestation de notre confrère. «Évidemment que l'arrestation d'Ernest Obama interpelle la conscience. Personne n'est au-dessus de la loi. Donc, si des infractions sont susceptibles d'être reprochées à M. Obama, il est normal qu'il soit invité à se justifier. Mais, le fait qu'il soit un journaliste controversé n'enlève en rien son droit aux garanties élémentaires reconnues au justiciable. Qu'on aime ou pas ce journaliste, on doit pouvoir exiger que la dignité humaine soit, en toutes circonstances respectées. La mise en scène orchestrée pour son interpellation, les moyens mis en œuvre sont tout simplement hallucinants et interrogent gravement sur le fonctionnement de la justice qui semble appartenir à ceux qui peuvent en disposer à leur guise », écrivit-il.


Malgré les interventions de plusieurs hauts dignitaires Beti, Amougou Belinga a refusé de retirer sa plainte. Le 25 juin, le Zomloa des Zomloa écrit au procureur de la République, lui demandant de libérer Ernest Obama tout en maintenant les poursuites contre lui. Il sera effectivement libéré le lendemain. Entre temps pendant sa détention au SED, ses amis et anciens collaborateurs se moquaient de lui sur les plateaux de Vision 4. Dans un reportage, Bruno Bidjang, qualifiait son ancien chef de jeune « loup aux dents longues ». Parfait Ayissi et Martial Owona l’ont accusé d’avoir empêché l'éclosion des compétences au sein de l’entreprise.

Lady Ponce et Dieu Cyclone

legende


Mars 2020, en pleine pandémie de Coronavirus, Dieu Cyclone le mari de la reine du Bikunti Lady Ponce crée le buzz en révélant en mondovision les multiples infidélités de l’artiste. Dans une vidéo qui a duré 30 minutes, le mari cocu révèle avoir épousé Lady Ponce alors qu’elle était surendettée, il se serait débrouillé par la force de ses moyens à éponger ses dettes, et même à financer son projet de concert à l’Olympia de Paris en demandant de l’aide à l’une de ses sœurs car l’interprète de “Mon médecin” était sur la paille.
Il découvrira d’abord que celle-ci entretiendrait une relation coupable avec le chanteur d’Opéra Greg Belobo. Tous deux se seraient échangés des sextos dans lequel Lady Ponce étaient assez explicite sur la nuit qu’ils auraient passée dans un hôtel à Douala. Quand il confronte sa femme, Dieu Cyclone tombe des nues mais décide de passer l’éponge. Le gars passe la nuit sur le même lit que sa femme puis, le matin venu, s’en va faire son footing. C’est alors qu’il reçoit d’autres messages que Lady Ponce envoie à un autre Mbom, un certain Raphaël Aboueme. Dans ses échanges avec le nouvel intervenant, la chanteuse partage un cliché de la demande de divorce qu’elle vient d’initier et souhaite officialiser sa relation avec lui.

Pour Lady Ponce, il n’en est rien. Elle se serait séparée de son mari depuis un bon moment. Elle ne se reproche donc rien. « Aloys et moi ne vivons même plus ensemble et avons convenu de se séparer à l’amiable jusqu’à l’annonce de notre divorce pour ne pas ébranler mon Concert à l’Olympia de Paris”.


Je fais l’objet de chantage violent depuis 2 mois de la part de Dieu Cyclone qui n’arrête permanemment pas de me menacer d’éteindre les lumières de l’Olympia en dévoilant au public ma vie privée. A chaque tic-tac, il va faire un Direct si je ne lui réponds pas au téléphone, à chaque tic-tac, il prétend avoir collectionné assez de preuves pour me mettre en miettes, à chaque tic-tac, il appelle mes amis ou ma famille que si je ne fais pas ceci il va faire cela. Comme ses nombreux chantages traumatisaient déjà mes enfants, j’en ai eu marre et l’ai envoyé ballade », déclare-t-elle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter