Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 30Article 488440

General News of Thursday, 30 January 2020

Source: cameroonvoice.com

Cameroun : voici pourquoi le MRC va survivre

Interrogé sur l’avenir de son parti par nos confrères de la Deutche Welle, le Président Maurice Kamto sa rassuré en formulant quelques propositions pour sortir le Cameroun de la crise qu’il traverse actuellement.

C’est l’air rassuré et le ton apaisé que le Président du MRC a répondu lorsqu’il est interrogé sur ce que son parti deviendra après le boycott du double scrutin du 9 février prochain ; une occasion manquée de remporter des sièges au parlement et dans les communes.

« Est-ce que c’est une élection qui maintient un parti politique sur la scène politique. Si c’était le cas on n’aurait pas plus de 10 partis politiques au Cameroun. Je ne crois pas qu’il y ait plus de 10 partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Si on y intègre les municipaux, il y aurait une vingtaine de partis. Au Cameroun il y a 300 partis politiques. Notre problème n’est pas notre survie après le 9 février 2020. Le MRC ne s’arrête pas au 9 février 2020. La politique camerounaise ne s’arrêtera pas au 9 février 2020. Nous allons continuer à faire notre travail politique. Et la vie politique est dynamique. Nous avons décidé de ne pas aller à cette élection. Nous avons décidé de travailler afin que la scène politique évolue et croyez-moi nous allons y arriver. » Rassure le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Interrogé sur l’avenir de son parti par nos confrères de la Deutche Welle, le Président Maurice Kamto sa rassuré en formulant quelques propositions pour sortir le Cameroun de la crise qu’il traverse actuellement.

C’est l’air rassuré et le ton apaisé que le Président du MRC a répondu lorsqu’il est interrogé sur ce que son parti deviendra après le boycott du double scrutin du 9 février prochain ; une occasion manquée de remporter des sièges au parlement et dans les communes. « Est-ce que c’est une élection qui maintient un parti politique sur la scène politique. Si c’était le cas on n’aurait pas plus de 10 partis politiques au Cameroun. Je ne crois pas qu’il y ait plus de 10 partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. Si on y intègre les municipaux, il y aurait une vingtaine de partis.


Au Cameroun il y a 300 partis politiques. Notre problème n’est pas notre survie après le 9 février 2020. Le MRC ne s’arrête pas au 9 février 2020. La politique camerounaise ne s’arrêtera pas au 9 février 2020. Nous allons continuer à faire notre travail politique. Et la vie politique est dynamique. Nous avons décidé de ne pas aller à cette élection. Nous avons décidé de travailler afin que la scène politique évolue et croyez-moi nous allons y arriver. » Rassure le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter