Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 31Article 616462

Actualités of Tuesday, 31 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : voici les lieux de rendez-vous des pasteur homosexuels

Voici les lieux de rendez-vous des pasteur homosexuels Voici les lieux de rendez-vous des pasteur homosexuels

• Le pasteur camerounais dénonce les pratiques occultes dans l'église

• Il accuse plusieurs pasteurs de pratiques homosexuelles

• Kamdem dresse la liste des lieux visités par les homosexuels


Le pasteur Dieunedort Kamdem déclare la guerre aux pasteurs qui pratiquent l'occultisme dans l'église au Cameroun. D'origine camerounaise, l’homme a une parfaite connaissance des pratiques en cours dans ce domaine. Dans une nouvelle vidéo diffusée cette semaine, il fait de graves révélations citant parfois des noms de certains hommes de Dieu. Plusieurs pasteurs au Cameroun sont des féticheurs ou ont des pères spirituels féticheurs, à en croire Kamdem.

Il cite comme exemple le témoignage d’un pasteur qui l’aurait appelé parce qu’il est enrôlé dans des pratiques occultes qui risquent de l’emporter. Pour avoir plus de fidèles, le pasteur en question se serait attaché les services d’un féticheur qui l’ordonne de coucher avec 10 vierges en un mois. Durant cette période, il doit s’abstenir de toute relation charnelle avec son épouse.

Problème, les filles vierges ne courent plus les rues de Douala. Le pasteur a pu coucher avec six filles mais a du mal à trouver les 4 qui restent. « On lui a dit de coucher avec 10 vierges en un mois. Il a couché avec 6. Il n'arrive pas à trouver les 4 », révèle Kamdem. Comme si cela ne suffisait pas, Dieunedort Kamdem précise que certaines des filles avec qui le pasteur a eu les relations sexuelles n’étaient pas vierges. Son gourou lui a ainsi ordonné de recommencer tout le processus.

Pour avoir les pouvoirs surnaturels qui leur permettent d’effectuer les miracles, certains pasteurs camerounais choisissent d’aller se « préparer mystiquement au Nigéria ». Dieunedort Kamdem raconte l’histoire du Prophète Leslie Nsam qui a amené un pasteur au Nigéria et qui est revenu avec des puissances sataniques.

« Je connais un prophète qui avait une télévision au Cameroun. Le gars faisait foule. Il est parti voir un marabout au Benin pour faire sortir un serpent en plein culte. J'ai appelé Leslie Nsme :"c'est toi qui l’as amené au Nigéria dis-moi là où tu l'as amené ? " Leslie m'a dit : "moi je suis allé au Nigéria pour rencontrer papa Emaison. Arrivé au Nigeria, le gars s'est retrouvé dans un village que je ne connais pas. Je l'ai appelé en vain " », déclare-t-il.


L’homosexualité, la nouvelle tendance



Les pratiques homosexuelles ont envahi les églises au Cameroun à entendre Dieunedort Kamdem. Pour exprimer leur soumission à leurs leaders, les jeunes pasteurs sont obligés d’avoir des relations anales avec ces derniers. Kamdem raconte avoir assisté aux obsèques d’un des pasteurs qui n’a pas pu supporter la pénétration anale.

« Il faut saccager le derrière d'un autre homme. C'est la nouvelle tendance. Un pasteur vient pour être le soumis à un autre prophète la condition est; enlève ton pantalon mais tes deux mains sur la table du Bishop, tout ce qu'il dit tu dis Amen. On appelle ça l'acte de soumission au Bishop », raconte-il. La même scène serait constatée chez les femmes pasteurs.

Dans sa vidéo, Dieunedort Kamdem cite une dame qui a organisé dans son église un camp de jeune qu’elle a transformé à une partie de sexe en groupe. Cette dernière aurait léché les parties génitales de toutes les jeunes filles de l’église. Le pasteur Kamdem dit avoir recueilli au moins 8 témoignages des victimes.
Dieunedort Kamdem dresse également la liste des coins fréquentés par ces pasteurs homosexuels. Il s’agit de : un hôtel basé à Ngousso à Santa Lucia, un autre au Carrefour ESSOMBA, un espace à Penalty Odza et un dernier à Kondengui Mimboman Termius




L’avertissement



Si Dieunedort Kamdem décide de mettre sur la place publique les pratiques sataniques en cours dans l’église au Cameroun, c’est parce que plusieurs jeunes pasteurs se réclamant être des fils spirituels de ce derniers seraient impliqués dans ces pratiques occultes.

« J'ai appris qu'il y a des enfants qui disent que je suis le père spirituel et font de l'occultisme dans l'église à Yaoundé. Ne mettez pas mon nom dans vos bêtises. Je ne suis pas votre père spirituel », déclare Kamdem qui renie publiquement ses disciples.

Rejoignez notre newsletter!