Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 23Article 592240

xxxxxxxxxxx of Friday, 23 April 2021

Source: Focusmediaafrique.com

Cameroun : voici les goulots d'étranglements du congrès du RDPC

Près d’une décennie après la tenue du dernier congrès, les militants et sympathisants du parti de la flamme ne se lassent pas d’attendre la prochaine date.

Maitre du temps politique au RDPC, Paul BIYA prolonge le suspense. Une situation qui stresse ses créatures et met sa formation politique dans une situation inconfortable. La nuit des longs couteaux semble avoir commencé.

Quelques pistes pouvant justifier la longue attente
Selon le journal Jeune Afrique paru le 03 Mars 2021″Paul Biya a demandé à ses collaborateurs de préparer le congrès du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), mais sans leur indiquer de date précise, en raison de la résurgence de l’épidémie de Covid-19. » la pandémie actuelle semble fragiliser aussi le mouvement politique. Engagé avec son gouvernement dans la lutte contre cette maladie, le chef de l’Etat est sur tous les fronts.

Autres écueils au congrès, l’interminables crise sociopolitique dans la partie anglophone qui plombe toute activité. Les multiples scandales des caciques qui tiennent la presse en haleine peuvent aussi le retarder. Selon Martial BESSALA : « Rien ne coince. Pour le moment les opérations de validation du sommier Politique sont plus urgentes et opportunes. Tout se fera dans la logique, la méthode, la stratégie et l’intérêt supérieur du parti. Les instances habilitées y travaillent depuis le dernier congrès.

Les enjeux du congrès en chantier
Prorogé en 2016 par une résolution du bureau politique, réuni sans qu’un vote n’ait été organisé. Le mandat du président national du parti au pouvoir est en jeu. Composée de vingt membres élus et de trois autres nommés par le président national, cette instance elle-même n’a pas été renouvelée depuis le dernier congrès ordinaire.

Une des grandes questions qui se pose est celle relative à la dévolution du pouvoir : parlant de la transition générationnelle pour clarifier ses intentions de la succession à la tête du parti, l’Octogénaire BIYA va-t-il enfin désigner un vice-président ?

Côté attentes, elles sont nombreuses eu égard au temps qui se serait écoulé entre le dernier congrès et le futur. Il y’a de nouvelles considérations politiques à prendre dans le parti, l’adaptation du parti aux nouvelles réalités politiques nationales et l’organisation pour les challenges politiques à venir du pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter